Jack Lang : Xavier Darcos en Terminator, ça va péter !

Clément Solym - 15.12.2008

Edition - Société - Jack - Lang - Terminator


On comprend mieux le revirement annoncé par Xavier Darcos depuis Ramallah ce matin, quand on découvre les propos furibonds de Jack Lang. Pyromane « qui est en train de mettre le feu aux poudres », l'actuel ministre incarne un véritable Terminator aux yeux de l'ancien ministre de l'Éducation nationale.

Selon lui, Xavier est « un homme intelligent, d'apparence débonnaire, mais qui en même temps utilise des paroles de mépris à l'égard des syndicats, à l'égard des professeurs », expliquait hier M. Lang sur Canal +, mais sa réforme s'apparenterait plus à une entreprise de démolition que de construction d'un nouveau lycée, rapporte l'AFP.

De plus, en négligeant l'impact du mouvement étudiant, c'est une grave erreur que commet le ministre. « Je ne souhaite pas jouer au boutefeu, c'est lui l'incendiaire actuellement qui est en train de mettre le feu aux poudres par ses comportements et par ses paroles », ajoute M. Lang, qui n'en est pas à sa première frappe chirurgicale lancée contre la réforme du lycée. On se souvient sans peine de l'ouvrage L'école abandonné, dans lequel il donnait une leçon magistrale au ministre.

Et pour cause : en accentuant les suppressions de postes, c'est à la ruine sociale qu'il va mener, Jack Lang estimant sans concession qu’« alors oui, ça pétera ». On saisit alors différemment les paroles du ministre qui expliquait avoir proposé de lui-même au président de reporter sa réforme, à une date toutefois inconnue, quand on entend l'appel de M. Lang. Ce dernier réclamait au président que soit suspendu « le plan antiécole », mais également que les postes prochainement supprimés ne soient pas touchés.