Jacques Dars, éminent sinologue s'est éteint

Clément Solym - 05.01.2011

Edition - Société - jacques - dars - deces


Le 28 décembre, à Annecy, Jacques Dars est décédé, à l'âge de 69 ans. Cet éminent sinologue avait réalisé la traduction des plus grands et essentiels textes de la littérature chinoise.

André Velter, responsable de la collection Poésie NRF, raconte à l'AFP que l'homme était « le traducteur le plus inventif, le plus éblouissant, des grandes oeuvres classiques chinoises ».

Jacques Dars dirigeait notamment la collection Connaissance de l'Orient chez Gallimard, et publia une version en deux tomes de Au bord de l'eau, paru dans la célèbre Pleiade.

Il « fut sa vie durant un être hors-norme, facétieux et grave à l'image de ces vagabonds taoïstes qu'il aimait tant », continue André Velter, ami et proche de Jacques Dars.

Un autre spécialiste de la Chine, Jean-Philippe Béja, estime que M. Dars « possédait la culture chinoise sur le bout des doigts. C'était un très grand sinologue et un érudit époustouflant ».