James Bond & Cie : les vrais agents secrets du MI6 dévoilés

Clément Solym - 22.09.2010

Edition - Les maisons - agents - secrets - mi6


En Angleterre, le livre va connaître un succès qui ne sera probablement pas un malentendu : Keith Jeffrey, historien anglais, sort un ouvrage qui raconte cinquante années d'archives des services secrets...

Son ouvrage, MI6, passe en revue ce qui s'est passé dans le pays entre 1909 et 1949, en 800 pages et les actions des services secrets, durant la Seconde Guerre mondiale. Des explosions, des pièges, des infiltrations en territoire ennemi...

On trouve même le portrait de Bill Biffy Dunderdale, qui fut un proche de Ian Fleming, et aurait largement pu servir de modèle à la création de James Bond. Les deux hommes partageaient un goût prononcé pour les jeunes et jolies femmes, ainsi que les belles voitures.

On y découvrira également la présence dans les rangs des services secrets anglais de Graham Greene, W. Somerset Maugham et Arthur Ransome. « Quand j'ai commencé, je voulais tout dire. Je suis un historien et mon travail consiste à révéler des secrets. Leur boulot est de garder les secrets, de sorte qu'il va y avoir des tensions », explique-t-il.

En revanche, pour ce qui est du fameux permis de tuer, dont jouissait le célèbre 007, Keith lui tord gentiment le cou, en expliquant qu'il ne s'agit que d'un mythe inventé par le romancier. Selon ses sources, les services secrets n'auraient été impliqués que dans deux meurtres, en dehors de leur service...

Pour les amateurs, ce sera aussi l'occasion de découvrir les faits et gestes de Kim Philby, qui se hissa dans les plus hauts rangs du MI6, mais qui était avant tout un agent double - qui travaillait pour l'ex-URSS. MI6 : The History of the Secret Intelligence Service 1909-1949, est publié par Bloomsbury, l'éditeur historique d'Harry Potter. « Ce livre est attendu depuis longtemps, mais il a 50 ans de retard », reconnaît son auteur.

Bienvenue dans un monde de vrai et de faux...