James Ellroy déchaîne pluies diluviennes et tempête sur Los Angeles

Cécile Mazin - 03.09.2019

Edition - Les maisons - James Ellroy - la tempête qui vient - roman thriller


AVANT-PARUTION – « C’est à la fois un roman policier, d’espionnage, historique sur la véritable Amérique, fondée sur le crime. On y croise des flics corrompus, de la drogue, des personnages tragiques, des femmes magnifiques, des amours troublantes et troublées. » François Guérif, lors de la présentation du nouveau titre de James Ellroy, ne tarissait plus d’éloges.


© Philippe Matsas / Opale / Leemage
 

Les libraires réunis par les éditions Rivages pour découvrir la rentrée littéraire de l’éditeur n’avaient pas été déçus. Un nouveau James Ellroy, c’est du bain béni, avec un goût acide et addictif. Présenté par son éditeur historique, François Guérif, difficile de ne pas céder à l’appel.

« Les pluies diluviennes, la moiteur, la violence des éléments, tout cela ne doit rien au Los Angeles de cinéma », assurait-il en introduisant La tempête qui vient. Ce deuxième tome du quatuor de Los Angeles, suite de Perfidia, approche à grands pas.

Los Angeles est encore sous le choc de l’attaque de Pearl Harbor. Les Américains d’origine japonaise sont massivement arrêtés tandis que des pluies torrentielles s’abattent sur la ville. Un corps est découvert dans Griffith Park à la faveur d’un glissement de terrain.

C’est le début du chaos : entre un incendie criminel et un braquage de grande ampleur qui refait surface, des nazis surexcités, des espions, des trafics de drogue, des flics corrompus, des chassés-croisés amoureux et nos « usual suspects » Dudley Smith et le sergent Elmer Jackson du LAPD, la troublante Kay Lake, Hideo Ashida, le génie de la police scientifique, ainsi que la belle Joan Conville, le maestro Ellroy orchestre une inoubliable symphonie. 

« Un roman noir, épique », concluait l’éditeur, « Chaque nouveau titre d’Ellroy, depuis 31 ans chez Rivages, est deeper and darker. »


[à paraître 6/11] James Ellroy, trad. de l’anglais (États-Unis) Sophie Aslanides et Jean-Paul Gratias – La tempête qui vient — Rivages 9782743648893 – 24 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.