James Franco change ses frictions avec Lindsay Lohan en fiction

Antoine Oury - 10.06.2014

Edition - Société - James Franco - Lindsay Lohan - Bungalow 89


L'oeil rieur et le sourire ravageur, James Franco s'est remis à la fiction dans les colonnes de Vice, avec une nouvelle inédite intitulée Bungalow 89. Intégralement publié sur le site du magazine, le texte met en scène deux personnages au Château Marmont... qui ne sont autres que James Franco et Lindsay Lohan. Une liste des conquêtes de l'actrice avait été révélée l'année dernière, dans laquelle Franco apparaissait.

 


James Franco

James Franco, en 2011 (Vanessa Lua, CC BY-SA 2.0)

 

 

Un pied de nez aux tabloïds ? La présence de James Franco dans la liste des sexcapades de Lindsay Lohan n'était évidemment pas passée inaperçue, même si l'acteur a toujours démenti avoir franchi le pas avec la sulfureuse actrice. En tant qu'auteur (Franco a sorti un recueil de nouvelles en 2011, et un roman l'année dernière), l'acteur-réalisateur a choisi la voie de la fiction, histoire de brouiller un peu plus les pistes.

 

Bungalow 89 met donc en scène les deux acteurs, sous leurs noms véritables, au Château Marmont, la résidence préférée du tout Hollywood. Toutefois, pas de plaisirs de la chair ou de châtiments façon Fifty Shades of Grey : Franco ne fait que lire des textes de Salinger à la starlette, qui lui parle en retour de son travail sur son journal de désintox, à paraître pour 1 million de dollars. Et rien d'autre.

 

« Pensez-vous que j'ai créé tout cela ? Cette dragonne, lionne, trublionne d'Hollywood, terreur de Sunset Boulevard, mineure des clubs, Château Démon ? Pensez-vous que c'est ma responsabilité ? », écrit Franco dans sa nouvelle, en référence aux frasques de Lohan rapportées dans le médias, notamment son éjection du Château Marmont pour facture impayée.

 

Comme le remarque The Guardian, Franco devrait prendre garde : Scarlett Johansson n'a ainsi pas hésité à attaquer l'auteur Grégoire Delacourt et son éditeur JC Lattès pour utilisation abusive de son nom et de son image dans le roman La première chose qu'on regarde...

 

Pour découvrir Bungalow 89, c'est par ici.