James Patterson offre 200.000 livres aux soldats américains

Clément Solym - 02.04.2012

Edition - International - don - livres - Etats-Unis


Les forces armées des Etats-Unis ont fait l'objet d'une donation étonnante. Ce sont 200.000 livres de l'écrivain James Patterson qui ont pris le chemin des bases militaires américaines. Le romancier estime d'ailleurs que les soldats ne reçoivent pas la considération qu'ils méritent.

 

Les livres de Patterson (Tick Tock, Private, The Postcard Killers, I, Alex Cross, Swimsuit, The 9th Judgment, Run for Your Life, Cross Country, Sail, et The Quickie) seront livrés dans un bel élan commun, réunissant diverses associations à but non-lucratif, telles que Books For Heroes de Georges Scott (qui avait commencé dès 2003 à faire parvenir des livres aux soldats), et les différentes ONG regroupées sous la bannière de Feed the Children.


Tout James Patterson

en librairie

L'apport sera assuré par la librairie Peerless Book Store, à Alpharetta en Georgie.  Les livres feront un grand trajet avant d'être délivrés, puisqu'ils devront d'abord passer par l'Indiana et la Californie.  

 

Témoignages de reconnaissance

 

Georges Scott, de la librairie Peerless, est un vieux routier du don de livres pour les soldats américains. Le but, explique-t-il, est « que les soldats qui servent notre pays aient la même opportunité que nous de lire et apprécier des livres, et qu'ils aient autant de qualité que de quantité dans leur sélection ».

 

Sur Facebook, James Patterson fait état du même désir de remercier ceux qui servent leur pays. « J'espère que ces livres seront perçus comme un humble témoignage de notre gratitude - et je l'espère aussi comme un moyen bien mérité de se divertir , après tout ce qu'ils ont fait et font encore.  C'est leur travail qui donne la possibilité d'être libre - de voter, d'avoir une famille, de gagner sa vie, et même de lire - à la base.  »

 

 

 

« De nombreuses personnes obtiendront un livre, et le sentiment qu'ici les gens pensent à eux », affirme-t-il également dans un entretien à Publishers Weekly.

 

Raillant le manque de réactivité des médias américains face à cet évènement, il estime que la guerre américaine en Irak, si controversée, est parfois étouffée dans les médias par des sujets de moindre importance. « C'est un nombre très important de livres », at-il déclaré à NewsMax. « C'est un miracle. Si nous avions sauvé 200.000 chiots, ce serait en Une de tous les journaux. Mais c'est encore plus génial de donner 200.000 livres à nos troupes ». 

 

Une dizaine de bases militaires américaines ont été sélectionnées, aux États-Unis et à l'étranger, en particulier en Irak et en Afghanistan. Celles-ci recevront très bientôt leur cargaison de livres.