James Patterson passe le million d'ebooks vendus, Hachette exulte

Clément Solym - 08.07.2010

Edition - Economie - million - ebooks - vendre


Hachette USA n'est pas peu fier de son poulain, un petit auteur avec manifestement un avenir certain, s'il continue de travailler dur, James Patterson. En effet, Hachette Book Group vient de diffuser un communiqué annonçant que son romancier est le premier auteur a avoir vendu, en cumulé 1,14 million de livres numériques.

« Les choses ont vraiment changé dans l'univers numérique », commente l'auteur. « Avec de plus en plus de personnes qui listent sur iPads, Kindles et Nooks, prendre le temps de créer une version ebook qui soit intéressante, conviviale et plus attrayante devient de plus en plus important. »

Et de conclure : « Si les ebooks rendent les gens qui n'auraient pas lu dans d'autres circonstances, heureux d'aller se chercher un livre, alors moi, ça me convient. »

Pour le moment, aucun revendeur en ligne - Amazon en tête - n'a endossé la primeur de ces ventes, alors que le marchand de Seattle est coutumier de la présence de Patterson dans les têtes de liste de ses meilleures ventes. Déjà, après une dizaine de jours de commercialisation de l'iPad, James Patterson comptait parmi les meilleures ventes via l'iBookstore.

Selon Hachette, les ouvrages de Patterson se sont vendus à plus de 205 millions d'exemplaires dans le monde.

David Young, directeur général de Hachette Book Group y va également de son petit mot : « Cette étape dans l'édition numérique prouve que la créativité de James Patterson se moque des frontières et embrasse tous les formats. Il est l'un des auteurs les plus engagés dans l'évolution des livres, et ses lecteurs attendent autant qu'ils apprécient l'innovation permanente dont il fait preuve. »

Il serait malgré tout intéressant de vérifier auprès de Random House quels sont les chiffres finaux de vente du Lost Symbol de Dan Brown, qui, en l'espace d'une seule semaine de vente, avait réalisé 100.000 ventes uniquement sur le Kindle.Faisant exploser par là même les résultats du marchand...

Plus près de nous, les éditions de L'Archipel avaient été les premières à vendre en version numérique un auteur américain... en l'occurrence, ce cher James.