Jana Partners possède 11,6 % des librairies Barnes & Noble

Clément Solym - 24.04.2012

Edition - Economie - Barnes & Noble - librairie - investissement


Le libraire nord-américain Barnes & Noble vient de profiter de l'investissement de son actionnaire Jana Parteners, un hedge fund qui possède désormais 11,6 % du capital de la chaîne de librairies. Avec près de 7 millions de titres, cet investisseur a fait remonter le cours de l'action, qui perdait depuis l'annonce de la plainte du ministère de la Justice contre Apple et cinq éditeurs. 

 

L'agence Reuters qui a publié l'information annonçait une augmentation de 16,8 % du cours, après l'achat de de 6,96 millions de titres au début du mois d'avril. Suffisant pour que Jana Partners soit maintenant le troisième actionnaire en importance de la chaîne. Il se place alors derrière le président Leonard Riggio et Ron Burles de la société d'investissement Yucaipa Cos. 

 

 

 

Aucun porte-parole de Jana n'a souhaité faire de commentaire sur cet apport, mais un analyste de Morningstar estime que cet apport est indéniable. « Jana a une solide réputation dans la communauté d'investissement et leur implication dans Barnes & Noble est considéré globalement comme une validation », estime-t-il. 

 

En parallèle, il semble que le nouveau modèle de lecteur ebook de Barnes & Noble soit d'ores et déjà commercialisé. Cet appareil dispose d'un système d'éclairage qui permet de lire dans le noir, le Nook Simple Touch. Une nouveauté qui permet à la chaîne de prendre un peu d'avance sur son concurrent Amazon, lequel dispose des brevets nécessaires, mais n'a pas encore proposé d'appareil. 

 

La croissance du Nook, le lecteur ebook de la société, devient une valeur sûre pour la chaîne de librairies. Michael Glickstein, directeur des placements chez G Asset Management LLC explique que Jana « a une expérience dans le domaine de la publication, et une feuille de route pour trouver une valeur dans l'actuelle situation ».