Jane Austen fait sauter la Banque d'Angleterre

Cécile Mazin - 25.07.2013

Edition - International - Jane Austen - billet de banque - Angleterre


Fin juin, le gouverneur de la banque d'Angleterre avait annoncé que la romancière prendrait place sur les billets de banque aux côtés... de la Reine d'Angleterre, seule femme à l'heure actuelle à être représentée sur les billets de banque britanniques. Seule, avec Elizabeth Fry, une femme qui avait oeuvré pour l'amélioration des conditions de vie dans les prisons britanniques. 

 

 


 

 

En 2015, les billets avec Fry seront amenés à disparaître, remplacés par Winston Churchill. Une décision qui n'a pas plu à tout le monde. Tout changement entraîne une controverse, et celle-ci n'a pas tardé : dès l'annonce de cette disparition des billets avec Fry, des voix se sont élevées pour contester. C'est que Churchill, en dépit de son rôle dans la Seconde Guerre mondiale, ne faisait pas hurler de bonheur les défenseurs du droit des femmes. 

 

Winston n'était pas vraiment ce que l'on pourrait appeler un féministe convaincu. Et pour contester l'arrivée de ce bonhomme, une pétition signée par plusieurs dizaines de milliers de personnes a été diffusée. Rapidement, situation de crise, et la banque d'Angleterre annonce finalement que Jane Austen remplacerait Charles Darwin. Les billets de 10 £ qu'occupait le philosophe mettront désormais la romancière à l'honneur, avec cette petite phrase pour accompagner le portrait : « Je déclare qu'il n'y a rien de plus agréable que la lecture. »

 

Mais voilà : les billets de Jane Austen, n'arriveront qu'en 2017 posent donc un sérieux problème : la reine d'Angleterre serait en effet la seule femme sur les billets de banque, avec la disparition de Fry. Et la Banque nationale se retrouve avec une petite tension à gérer.

 

« Vous pouvez être rassuré : notre travail à la Banque d'Angleterre est de protéger la valeur de ce nouveau billet de Jane Austen », assure notre gouverneur. Et la parité homme-femme également. « Nous avons écouté et comprenons parfaitement les préoccupations qui ont été soulevées par de nombreuses personnes. Nous pensons que les billets devraient célébrer toute la diversité des personnages historiques britanniques et leurs contributions, dans un vaste champ de domaines. »

 

La banque d'Angleterre, et son nouveau gouverneur, Mark Carney, sont donc fiers de présenter le nouveau billet. « Jane Austen mérite certainement une place dans le club exclusif des personnages historiques qui apparaissent sur nos billets de banque. Ses romans ont un attrait universel et persistent ; elle-même est reconnue comme l'une des plus grandes auteures de la littérature anglaise », affirme-t-il dans un communiqué. 

 

Qu'en aurait pensé la romancière ? Sur le droit des femmes, elle aurait été très claire. Quant au fait d'avoir sa tête sur un billet, cela l'aurait probablement beaucoup amusée : elle avait plusieurs fois exprimé son plaisir à disposer de ses propres revenus et d'argent personnel, liés à la vente de ses livres.