Japon : l'industrie du livre ne se sort pas de la crise

Clément Solym - 17.10.2011

Edition - Economie - japon - industrie - livre


Le secteur de l'édition au Japon est encore en pleine crise avec des revenus qui ont chuté à 133 milliards de yens (environ 1,2 milliard d'euros) soit une baisse de 1,5 % en août par rapport au même mois l'année dernière. Par contre, les ventes de livres ont connu une légère hausse de 1 %.

Selon Mitsuo Oda de Publishing Situation Chronicle, l'industrie de l'édition au Japon devrait perdre 900 milliards de yens en valeur cette année pour tomber à 1,8 trillion de yens (environ 16,8 milliards d'euros) décomposés en 1 trillion de yens (environ 9,3 milliards d'euros) pour la vente des magazines et 0,8 trillion de yens (environ 7,5 milliards d'euros) pour la vente des livres soit le même niveau de vente qu'en 1997.

 

Le gros problème étant que le Japon ne voit pas la fin de cette longue période de chute des revenus.

S'il serait aisé de trouver dans la révolution numérique une raison à cette crise, Mitsuo Oda estime qu'il s'agit plus d'un problème lié à la structure du système de distribution japonais.