Japon : Le dernier Murakami best-seller avant d'être en librairie

Clément Solym - 01.06.2009

Edition - Société - haruki - murakami - 1Q84


Cela faisait cinq ans que Haruki Murakami n'avait rien publié. Cinq ans que ses lecteurs se désespéraient de voir un nouveau roman de cet auteur japonais de premier ordre souvent pressenti pour le Nobel de littérature. Au Japon, il est l'un des écrivains les plus lus et il a presque un statut d'icône.

Murakami revient avec un roman en deux volumes 1Q84

Et voilà contre toute attente, alors qu'aucune campagne de promotion n'avait été réalisée, qu'apparaît un nouveau roman de cet écrivain. Un ? Non deux nouveaux romans, nommés 1Q84 volume 1 et volume 2. La nouvelle s'est vite propagée et avant même sa sortie en librairie le nombre de commandes hisse les deux livres au rang de best-seller.


Chez le cybermarchand Amazon ce sont près de 20 000 exemplaires qui ont été commandés (et c'est un record pour un auteur japonais). Face à cet engouement l'éditeur Shinchosha a dû augmenter son tirage de 100 000 à 480 000 exemplaires. On pourrait être étonné de cet empressement à acheter ce roman en deux volumes alors que rien n'a filtré de son contenu.

Les lecteurs apprécient de ne rien savoir de l'histoire

Il faut savoir qu'en fait ce sont les lecteurs qui se sont plaints auprès de la maison d'édition en 2002, lors de la sortie de Kafka sur le rivage, d'en avoir trop su sur le roman. Ils étaient déçus de ne pas avoir eu la surprise. Pour 1Q84, ils ont été entendus et la surprise sera donc totale. Une décision qui semble porter ses fruits à la vue de l'engouement des lecteurs avant même la sortie des romans.

Les deux romans très attendus sont sortis vendredi dernier dans les librairies japonaises. Et ils sont décrits pour l'heure comme un « récit complexe et surréaliste ». ce sont « les histoires de deux personnages, un homme et une femme, qui sont à la recherche l'un de l'autre ». Les livres « explorent des questions d'ordre social et affectif telles que le culte des religions, la violence, les liens familiaux et l'amour ».

1Q84 inspirié par George Orwell ou Lu Xun ?

Une question fait encore débat, celle de l'influence principale de 1Q84. Là deux écoles s'affrontent. Les uns évoquent le 1984 de George Orwell. En effet, « » prononcé à l'anglaise se dit de la même façon que le chiffre neuf en japonais (« kyuu »). Les autres estiment que c'est un clin d'oeil à La véritable histoire de Ah Q, une nouvelle de Lu Xun, un écrivain chinois dont le travail a déjà été source d'inspiration pour Haruki Murakami. La question devrait être tranchée d'ici peu.

Les oeuvres de Haruki Murakami ne sont pas appréciées que dans le pays du soleil levant. Sa façon de traiter l'absurdité du monde sous toile surréaliste avec ce qu'il faut d'humour a déjà conquis une trentaine de pays étrangers. Son roman le plus vendu (9,27 millions d'exemplaires) La ballade de l'impossible date de 1987. Il sera bientôt adapté pour le cinéma sous son titre anglais Norwegian Wood. Le tournage devrait commencer l'année prochaine sous la direction du réalisateur vietnamien Tran Anh Hung.