'Je vis à Brooklyn. Par choix', disait Truman Capote

Clément Solym - 11.05.2010

Edition - Economie - maison - vendre - Brooklyn


Si vous aviez, là, tout de suite, 18 millions $ à dépenser, savez-vous ce que vous pourriez en faire ? Non ? Bizarre, personnellement, j'ai un tas d'idées. Mais pour les dépenser en une seule fois, voici une petite annonce intéressante pour toute personne ayant des affinités avec Truman Capote.

En effet, la maison que le romancier a occupée à Brooklyn est actuellement en vente, explique Karen Heyman, agent de Sotheby's International Realty. Et qui dit Sotheby's, dit évidemment enchères. Lesquelles débutent à 18 millions $. Et en tant que responsable de la vente, Karen a bon espoir que cette dernière batte des records, en devenant la maison la plus chèrement vendue du quartier.

Ah, non, c'est juste à côté...

Située au 70 Willow Street à Brooklyn Height, la baraque comprend onze chambres - avec une cheminée dans chacune - ainsi que sept salles de bains, une cave à vins, et un jardinet de 230 m².

Bien sûr, l'écrivain n'occupait pas l'intégralité de cette bâtisse, mais en louait une pièce, au sous-sol, à un metteur en scène de la ville, Oliver Smith. C'est là qu'il aura vécu, durant une dizaine d'années, vers 1950. « Je vis à Brooklyn. Par choix », écrivait Truman en 1959, qui n'avait pas manqué de s'émerveiller devant l'immense escalier. L'écrivain avait pris l'habitude de dire à ses amis que la maison lui appartenait, quand son propriétaire n'était pas là, et qu'il en avait restauré et décoré chacune des chambres.

Si vous souhaitez faire un premier tour du quartier, suivez le guide :

Agrandir le plan


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.