Jean d'Ormesson sait que l'ebook menace les livres

Clément Solym - 04.01.2010

Edition - Société - jean - ormesson - ebook


L'éternel Jeando(rmesson) qui publiait en fin d'année un recueil de textes aux éditions de sa fille (et sûrement pas, comme le disent les mauvaises langues, pour redorer le blason d'une maison que le concubin de l'intéressée avait réussi à salement entacher...) et donne, en ce début d'année, une interview à nos confrères du Progrès.

Intarissable Jean... « Quand j’avais 20 ans, je regardais les vieillards autour de moi qui avaient l’âge que j’ai maintenant et je me jurai de ne pas être comme eux, de toujours regretter le temps passé. Je me suis beaucoup occupé du passé. Mon premier livre qui a eu du succès “Au plaisir de Dieu” racontait l’histoire du déclin d’une famille. Mais, ce qui m’intéresse est l’avenir. »

Lui qui a « vécu pour les livres » se raconte une fois de plus. Et nous en fait tout un poème : « Je sais qu’il y a une crise du livre, qu’ils sont menacés par l’ebook, mais ils sont irremplaçables. Car, un livre est sensuel et fait rêver. Quel que soit l’avenir du livre, celui de la littérature est éclatant, car les hommes auront toujours besoin de rêves, de songes, d’espérance, de commentaires et de drôlerie. »

Quelqu'un lui dira peut-être que la menace ne vient sûrement pas de là où il le croit... L'interview est accessible à cette adresse.