Jean-Louis Roy nommé à la tête de la BAnQ

Fred Ricou - 17.05.2018

Edition - Bibliothèques - Québec Canada - Bibliothèque Archives - Jean-Louis Roy


Après plusieurs mois d’attente, on connaît enfin le nom du nouveau président-directeur général pour Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) en la personne de Jean-Louis Roy. L’auteur, diplomate et ancien directeur du Devoir prend donc ses nouvelles fonctions à 77 ans.

 
Bibliothèque et Archives nationales du Québec - (CC BY-SA 2.0)

 
 

Il a fallu un peu plus d’un an pour trouver la bonne personne. Après la démission de Christiane Barbe en avril 2017 – Geneviève Pichet assurait l’intérim – c’est Jean-Louis Roy qui est nommé à la tête de BAnQ.

 

Depuis 20 ans, Jean-Louis Roy multipliait les postes. Il a ainsi dirigé le Centre international des droits de la personne et du développement démocratique, puis le groupe de réflexion Partenariat international, mais également l’Observatoire mondial des droits de l’homme. Jean-Louis Roy est également associé depuis une quarantaine d’années au dossier de la francophonie et de l’Afrique.

 

En tant qu’auteur, le nouveau directeur de BAnQ a écrit énormément d’ouvrages en rapport avec ces sujets de prédilections, parmi ses plus connus aux éditions Hurtubise, en 2005, Une nouvelle Afrique : à l'aube du XXIe siècle a été réédité à plusieurs reprises et en 2008, est paru, Quel avenir pour la langue française ? : francophonie et concurrence culturelle au XXIe siècle.

 

Plusieurs facteurs sont entrés en compte dans cette nomination et la longueur de celle-ci a été critiquée récemment dans une lettre ouverte –  également envoyée au journal Le Devoir - à l’attention de Marie Montpetit, la ministre canadienne de la Culture.

L’autrice de cette lettre, Lëa-Kim Châteauneuf, une ex-employée de BAnQ, dénonçait dans cette dernière l’institution en tant que telle : « Pour moi, ça démontre un désintérêt envers BAnQ de la part du gouvernement et du ministère de la Culture. Je pense que la difficulté de trouver un P.-D.G. vient grandement du fait que l’institution est sous-financée. Les gestionnaires tentent de gérer plus avec moins, toujours plus avec moins. Et c’est un défi constant »

Et ajoutait : « l’institution est en mode survie — alors que c’est un phare, qui devrait inspirer et être leader de toutes les bibliothèques du Québec. BAnQ ne peut tenir ce rôle actuellement. Toute l’énergie de la boîte sert seulement à faire tenir la boîte ».

 

L’arrivée de Jean-Louis Roy est donc extrêmement attendue pour pacifier l’institution. Nous en saurons plus dans quelques mois.


via Le Devoir
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.