Jean Rochefort demande à François Hollande d'“augmenter le budget de la culture”

Nicolas Gary - 12.02.2016

Edition - Economie - Jean Rochefort - François Hollande - budget Culture


 

Elles sont terribles, les paroles de Jean Rochefort. « Ils sont jeunes et intéressants, et ils s’occupent de nous. Nous nous sentons seuls. Nous sommes en danger. Nous avons besoin les uns des autres. Qu’est-ce qu’on peut suggérer ? » Aux premiers mots, on se demande si le comédien n’a pas été recruté pour une promotion de l’accompagnement des personnes âgées. En fait, non, c’est pour la promotion d’une pétition, revendiquant la culture pour tous.

 

© Emmanuel Prost

 

 

Alors que le remaniement est achevé, et qu’Audrey Azoulay a été annoncée au ministère de la Culture, la pétition réclame depuis le 4 janvier 2016, que le président de la République double le budget de la Culture. 

 

Passer donc à 7 milliards €, le budget du ministère, c’est « le prix d’un scandale bancaire, de quelques centaines de kilomètres d’autoroute, d’une escadrille d’avions de chasse ou d’une centrale nucléaire EPR ». Vu comme ça...

 

Théâtre, musique, arts plastiques, littérature, cinéma, danse… Il faut soutenir les acteurs de la culture mais aussi encourager le public à sortir, découvrir, créer, apprendre, partager… notamment les jeunes, les plus défavorisés, les plus vulnérables. 

 

Et derrière cette initiative, qui trouve-t-on ? 

 

Qui sommes-nous ? Une petite bande de passionnés réunis au sein d’une association « Les amis de mytoc.fr » plateforme culturelle qui défend une belle idée : faciliter l’accès à la culture. Car nous sommes tous convaincus que « la culture est une arme » comme le disait Jean Vilar qui, aujourd’hui, serait sans doute le premier à signer cette pétition que nous vous adressons, Monsieur le Président. 

 

Dans les faits, pas tout à fait une association, mais une société située à Lyon, Mytoc.fr, qui propose entre autres choses, la réservation de billets. À travers la carte ZAP TOC, on accède à partir de 49 €, à six spectacles donnés à Lyon et dans la région. Et plusieurs autres choses. Le site s'est également construit autour d'une revue commercialisée, livrant notamment des critiuques de spectacles. 

 

« On a complètement foiré la démocratisation de la culture ! », assure Jean Rochefort (voir mytoc.fr). « Oui il faut que la culture redevienne une priorité, oui il faut augmenter le budget de la culture. Mais je pense qu’il faut d’abord décider où va cet argent. [...] C’est un système pervers, car cela veut dire que l’essentiel de l’argent public est réservé toujours aux mêmes. Une petite élite. Alors que de nombreux acteurs de la culture font un travail formidable, mais souvent ils n’ont pas les moyens de survivre. »

 

La pétition a déjà réuni 4354 signatures, et la campagne de marketing bat encore son plein.

 

Mise à jour 15/02 :

 

Mytoc.fr a contacté la rédaction pour apporter quelques précisions : « Vous affirmez que notre pétition « Monsieur le Président de la République, doublez le budget de la culture » serait une opération marketing. Mais désolé, cette pétition a été lancée par l’association « les Amis de TOC » dont le seul objectif est de défendre une belle idée : « Faciliter l’accès à la culture ». 

En revanche pour des raisons juridiques, une SAS a été créée aux cotés de cette association. Elle édite une revue et un site web dédiés à la culture mais aussi une carte spectacles qui nous permet de financer le travail des journalistes et des illustrateurs sans avoir recours à la publicité. 

Cette SAS est très artisanale avec six salariés, tous payés au SMIC et tous très engagés, qui travaillent avec le soutien de nombreux bénévoles, artistes et acteurs de la culture qui partagent, comme Jean Rochefort, notre ambition :  soutenir et encourager « la culture pour tous ». »