Jean Rolin : « je suis sans doute moins optimiste que je ne l'étais quand j'étais plus jeune »

Clément Solym - 02.03.2009

Edition - Société - Jean - Rolin - entretien


Jean Rolin est un éternel voyageur. Après avoir raconté un périple fantastique vers le Congo au sein de L’Explosion de la durite, il revient avec un ouvrage intitulé Un chien mort après lui. C’est l’occasion pour l’auteur de parler des chiens errants que l’on peut croiser à travers le monde.

L’animal vient illustrer la précarité de nombreuses populations où il ne fait pas bon être chien errant. Ces derniers subissent, au même titre que les hommes, toutes les situations dramatiques qui peuvent naître dans nos sociétés. Bien moins qu’un livre sur les chiens, Jean Rolin écrit toujours sur l’être humain. Retrouvez l’intégralité de son interview sur le site de nos confrères d’Evene.