Jeunes lecteurs, sauveurs des bibliothèques anglaises

Clément Solym - 26.08.2010

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - rapport - jeunesse


Le rapport du ministère de la Culture britannique de la semaine dernière n'a surpris personne. La situation est bien connue outre-Manche où l’on assiste à un déclin de la fréquentation des bibliothèques sur fond de coupes budgétaires.

Mais si les solutions du Ministère sont encore trop théoriques en évoquant la consultation d'audit et le passage à une plus grande part de numérique, l’Agence de lecture tempère les chiffres et garde espoir.

Pour cette dernière, il n’y a pas de « tableau simple du déclin de l’intérêt du public » puisque certaines couches de la population comme les enfants empruntent toujours plus depuis cinq ans. Pour appuyer cette tendance, l’agence met en avant deux évènements déjà bien suivis par le public. Deux campagnes ludiques de promotion de la lecture en partenariat avec des écoles qui ont 725.000 jeunes pour le Summer Reading Challenge en 2009, soit une hausse de 5%, ainsi que le Six Books Challenge qui en plus des 750.000 jeunes participants réunira 13.500 adultes. Soit moitié plus que l’année précédente.


Dans des temps financièrement difficiles, l’agence de lecture constate un déficit en termes d’alphabétisation que la gestion actuelle des bibliothèques ne pourra pas enrayer. En conséquence, la survie de ces établissements ne se fera que dans l’innovation, à défaut de perdurer dans leur forme actuelle.

Et l’agence de rappeler le rôle profondément social que jouent les bibliothèques dans nos sociétés.