Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Jim Carrey surfe avec Roland sur la vague littérature jeunesse

Nicolas Gary - 10.09.2013

Edition - International - Jim Carrey - cycle de l'eau - Roland


L'acteur américain de 51 ans Jim Carrey a décidé depuis quelques mois de se lancer dans la littérature jeunesse, et son premier ouvrage va sortir ce 24 septembre.  « J'ai éprouvé plus de joie et de plénitude dans ce projet que je ne l'aurais rêvé », explique-t-il dans un entretien accordé à Publishers Weekly.

 

 

 

 

 

Alors comme ça, on prend son pied à faire des grimaces sur les écrans, et écrire des grimaces pour les enfants ? Le tout avec un projet sérieux : répondre aux questions des enfants sur la vie et la mort. « Je veux que le livre atténue les craintes des enfants sur la perte, et ce qu'il leur arriverait s'ils se retrouvaient seuls », ajoute l'acteur.Une démarche qui s'inscrit dans des angoisses personnelles, puisque le petit Jim redoutait de perdre ses parents. 

 

How Roland Rolls, le livre, sera accompagné d'une version numérique, disposant de quatre chansons interprétées par Jim et sa fille, Jane. La diffusion s'effectuera par le biais de Some Kind of Garden Media.

 

Pourtant, quand Jim Carrey évoqua ce projet, voilà deux ans, avec ses équipes, personne n'était très chaud. Faire comprendre « l'unité de toute la vie » dans un livre jeunesse, cela n'avait rien de très prometteur. C'est alors qu'est née l'idée de Roland, une longue métaphore. Le personnage se rend compte qu'il appartient à l'océan tout entier, et qu'il n'est pas une simple vague séparée de cet ensemble. 

 

Roland est une petite vague, qui va rencontrer une grosse vague méchante, Gnarly, effrayante et qui pourrait l'absorber complètement. Mais Roland s'échappe, et rencontre une autre vague, plus aimable, Shimmer. 

 

Her name was Shimmer

because up on her crest,

the sun made her glimmer

like he liked her the best.

 

Notre petite vague va apprendre à Roland que pour une vague, toucher le sable des plages n'est pas la fin de la vie, mais le début d'une nouvelle. Parce qu'en tant que vague, Roland appartient au grand cycle de l'eau, et qu'arrivé sur la terre, il poursuivra le grand cycle.

 

Roland incarne même un reflet des croyances spirituelles de Carrey - sans qu'il n'ait rien de religieux. C'est à Malibu, face à l'océan, qu'il a pris conscience « que les vagues allaient toutes dans le même sens, tout comme nous. Avec mon livre, je veux partager la joie de vivre comme une expérience éternelle et personnelle ».

 

La première édition est prévue avec un tirage de 110.000 exemplaires. Tout un joyeux site a été mis en place pour accompagner cette publication.