Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Histoire de zombies chez Harry Potter : Voldemort et Michael Jackson

Clément Solym - 22.12.2014

Edition - International - Rowling Poudlard - Harry Potter - Horcruxe Voldemort


Comment séparer les morts-vivants du célébrissime vidéo clip de Michaël Jackson, Thriller ? Même la maman d'Harry Potter ne peut éviter l'allusion au roi de la pop, quand elle parle de zombies. « Pour moi, un zombie sera toujours représenté par Michael Jackson, dans un blouson rouge vif », explique-t-elle. Raison pour laquelle elle n'a jamais introduit de morts-vivants dans ses livres.

 

 

 

 

La saison des fêtes donne l'occasion à la romancière d'apporter quelques coups d'éclairages sur son univers. Et pour cette 10e apparition, Rowling évoque les Inferi, les cadavres ambulants que Voldemorts utilise pour conserver son Horcruxe. Inferi, un terme spécifiquement choisi, plutôt que zombie, à cause de l'image gravée dans sa mémoire d'un Michael Jackson se déhanchant comme un fou. 

 

 

 

 

« J'avais plusieurs bonnes raisons de ne pas vouloir appeler les gardiens du médaillon Horcruxes des zombies. Tout d'abord, les zombies n'appartiennent pas au folklore britannique, mais sont associés aux mythes d'Haïti et font partie de l'Afrique. Alors que les étudiants de Poudlard voudraient en savoir plus sur ces créatures, ils ne s'attendent pas à en rencontrer en marchant dans les rues de Poudlard », écrit Rowling.

 

Ensuite, dans cette lignée de tradition, les zombies de la mythologie vaudoue sont tout simplement des cadavres réanimés, bien que des légendes qui s'y rattachent « veulent que le sorcier utilise leur âme, ou une partie, pour se fortifier ». Sauf que cette idée devenait contradictoire avec la manière dont elle envisageait Voldemort, ses Inferi et la préservation de l'Horcruxe.

 

Pour ceux qui n'ont jamais eu le bonheur de lire les tomes de Harry Potter, les Horcruxes sont des objets issus de la magie noire. On en compte sept qui, une fois assemblés, représentent l'âme de Voldemort. Il a pris le soin de les dissimuler chacune dans des corps pour se protéger de la mort – seule la destruction des Horcruxes entraînera la fin du sorcier noir, qui déteste Potter. 

 

Et pour Rowling, si les Inferi n'étaient donc pas l'image parfaite de ce qu'évoque un zombie, l'image de Michael Jackson était obsédante. « Les zombies ont été représentés et réinterprétés dans les films si souvent au cours des cinquante dernières années, qu'ils ont été associés à tout un tas de choses qui n'étaient d'aucune utilité pour moi », poursuit-elle. Avant de rappeler qu'elle fait partie de la génération Thriller, et que le blouson en cuir rouge du roi de la pop, qui se change en mort-vivant, c'était trop. 

 

Dans son monde, les Inferi sont, la plupart du temps, des sans-abri, ou des vagabonds Moldus, assassinés par Voldemort pour en faire des servants. Certains furent d'anciens sorciers, ou sorcières, qui ont basculé du côté obscur. Ils ont donc quelque chose de commun avec les zombies, mais pas assez pour que cela soit pertinent dans ses romans. 

 

Quant à Voldemort, la romancière, qui s'était vu décerner le grade de Chevalier de la Légion d'honneur des mains de Nicolas Sarkozy, avait présenté quelques excuses pour avoir choisi un nom français. « Je tiens à remercier mes lecteurs français de ne pas avoir éprouvé de ressentiment pour mon choix d'un nom français pour le personnage maléfique », déclarait-elle, en février 2009. « Je peux vous assurer que cette décision ne vient pas d'un sentiment anti-français... Mais il me fallait un nom qui évoque la puissance et l'exotisme », ajoute-t-elle.