Joe Mulligan : cueilleur de fruits devenu poète et éditeur numérique

Julien Helmlinger - 26.08.2013

Edition - International - Joe Mulligan - Poésie - Photo


Consacrer une décennie de son existence en pleine nature, à cultiver pommiers et poiriers, n'est pas incompatible avec une reconversion axée numérique. De son véritable nom Gordon Quinlan, l'artiste a signé courant 2011 un recueil de poésie intitulé Blue Smoke Spirals from the Chimney, sous le pseudonyme Joe Mulligan. Son titre figure au catalogue du géant Amazon, et après avoir décliné sa poésie sous forme de photographies richement illuminées, qu'il publie sur son site web, il verse désormais dans l'édition dématérialisée.

 

 

 

 

Bien qu'il a été diplômé de langue anglaise à Notre Dame, aucun environnement de bureau ne le séduisait autant que les verts pâturages. Alors, Gordon Quinlan a passé des années à oeuvrer aux vergers, que ce soit en Californie, dans l'Etat d'Oregon ou encore celui de Washington, et s'il a une préférence de goût, celle-ci s'incline en faveur de la variété de pommes étiquetée Pink Lady. 

 

Un environnement naturel dont il semble n'avoir conservé que d'heureux souvenirs, l'horloge réglée sur le fil des saisons. Il aime l'idée d'avoir aidé dame nature à accoucher de ses fruits, se plaisant à fournir des efforts collectifs enrichissants avec ses compagnons hippies et mexicains. Il se souvient de quelques anecdotes plus aventureuses également, notamment de l'éruption du Mont St. Helens, qui avait contraint son équipe à finir la récolte, parmi les cendres volcaniques, à renfort de masques à gaz.

 

Lorsqu'il en vint à prendre sa retraite des vergers, la beauté des espaces découverts, la vie en communauté dans les années 1960, avec sans cesse de la musique dans les oreilles, a grandement inspiré les poèmes publiés dans Blue Smoke Spirals from the Chimney. Un brin nostalgique, il estime que le monde n'aura plus jamais été aussi vivant qu'à cette époque.

 

Et après la poésie, il s'est tourné vers la photographie artistique. Il définit lui-même son oeuvre comme un patchwork cousu main d'autant de fragments de beauté pris sur le vif. Homme de nature, il vit désormais à Tryon, au bord du lac, pratique le sport pour se maintenir en forme, et notamment le Tai Chi. Mais homme moderne également, il est devenu éditeur de livres numériques.

 

À ses yeux, la reconversion est des plus naturelles. Il se félicite que désormais n'importe qui soit capable, avec un peu d'aide, de publier ses écrits via la plateforme Amazon et touche un large public. Ajoutant : « J'ai été un écrivain toute ma vie, et un professeur d'anglais. Il plane ici un sentiment de paix et de solitude. Cela m'aide à méditer et à faire mon travail dans la conception de sites Web et l'édition d'ebooks. »