Johnny Hallyday en correctionnel pour diffamation

Louis Mallié - 20.05.2014

Edition - Justice - Johnny Hallyday - Adeline Blondieau - Dans mes yeux


RTL a annoncé le renvoi en correctionnel de Johnny Hallyday et d'Amanda Sthers par l'ancienne épouse du chanteur, Adeline Blondieau. Le sujet du litige concerne quelques passages de l'autobiographie Dans mes yeux parue en février 2013 chez Plon, dans laquelle l'ex-femme serait décrite comme vile, hystérique, et volage…

 

 

 

 

« Nous sommes satisfaits, car nous allons avoir un procès », a indiqué Alexandre Blondieau avocat et frère d'Adeline Blondieau, ajoutant que « monsieur Hallyday, Mme Sthers et l'éditeur vont être jugé pour diffamation publique. » Il précise également que « quatre paragraphes sont visés ». Si cela peut sembler peu pour tout un ouvrage, il est vrai qu'ils demeurent toutefois légèrement acerbes…

 

Entre autres, on peut y lire : « Adeline était hystérique, à la moindre contrariété, elle balançait les chaises par la fenêtre [...] C'est un serpent, elle me cocufiait tout le temps. Elle me trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes nitouches. »  Il est vrai que la métaphore du serpent, ne conjugue pas l'originalité avec la flatterie…

 

Mariée et remariée à Johnny Hallyday en 1990 et 1994, la comédienne de Sous le Soleil avait déjà porté plainte l'an dernier contre le livre pour atteinte à la vie privée, obtenant de l'éditeur qu'il lui verse un euro symbolique. Elle avait également eu droit à la compassion un peu forcée d'Amanda Shers qui avait déclaré comprendre sa « douleur »… 

 

L'euro et les excuses ne suffisant pas, Adeline Blondieau devrait à présent demander de lourds dommages et intérêts, ravivant publiquement des querelles vieilles de vingt ans dans un procès qui sera sûrement aussi médiatisé que leur relation tumultueuse.