Joseph Brodsky à quatre voix

Claire Darfeuille - 04.06.2014

Edition - International - traduire - littérature russe - markowicz


La librairie L'Ecume des pages (Paris VI) accueille André Markowicz et Peter France mercredi 4 juin à 19 h. Tous deux sont auteurs d'une traduction des Sonnets à Marie Stuart de Joseph Brodsky, publiés dernièrement en version quadrilingue aux éditions Les doigts dans la prose.

 

 

 

Cette étonnante édition propose vingt sonnets de Joseph Brodsky, dans quatre versions : l'original en russe, la traduction en anglais par Peter France et l'auteur lui-même et deux traductions en français, une de Claude Ernoult et l'autre d'André Markowicz, qui signe également une postface à l'ouvrage.

 

À sa sortie l'hiver dernier, la mise en miroir de l'original avec ses autres versions avait suscité quelques émois. Les dernières traductions avaient en effet été jugées « pas très fidèles », voire « un peu trop libres » par quelques-uns… Mauvaises filles en somme. C'est certainement de cette liberté dont parleront les deux traducteurs ce soir. Leur liberté d'auteur, si l'on adhère à la définition du travail de traducteur proposée par les éditions Les doigts dans la prose sur leur site :

 

« Si la littérature se définit par ces sauts incessants à l'intérieur et hors des frontières de sa propre langue, le traducteur littéraire n'est plus simplement au service d'un texte à transcrire : il doit créer, par son travail, la langue originale d'un nouveau texte originel ».

 

Composés en 1974, Les Sonnets à Marie Stuart ont été écrits par le poète russe lors de son exil à Paris. Joseph Brodsky avait été expulsé d'URSS vers Vienne en 1972, avait ensuite séjourné à Paris, puis aux USA où il enseignera la littérature dans diverses universités. Le prix Nobel de littérature lui a été décerné en 1987. Il est décédé en1996 sans avoir accepté de revoir son pays natal. 

 

Les éditions Les doigts dans la prose ont acquis les droits des quatre versions pour un tirage unique à

1 000 exemplaires, vendu au prix de 18 euros.