Joseph Poli, présentateur et écrivain, est mort

Clément Solym - 16.01.2011

Edition - Société - joseph - poli - presentateur


Depuis une trentaine d'années, l’ancien présentateur de l’émission Une Dernière, le journal nocturne de TF1, diffusé durant les années 80, s’était concentré sur les livres et l’écriture. Joseph Poli vient de décéder, il était âgé de 88 ans.

C’est ce matin, vers 6 h 30 que l’homme s’est éteint, manifestement mort de vieillesse, en région parisienne, a annoncé sa famille.

Durant les années 80, Joseph Poli avait fait les délices des spectateurs, qui pouvaient suivre, sur la chaîne privée, les petites malices et passes d’armes gentilles que lui et Bruno Masure, qui officiait au 20h, échangeaient.

Dans son activité d’écrivain, Joseph Poli laisse plusieurs ouvrages. Il débuta avec deux premiers livres, parus chez Plon, L’antenne dans une minute ou le Roman d’un imposteur, puis un autre, chez Stock, en 1989, La télé des anges, traitant tout deux de la chose télévisuelle.

Il fit ensuite paraître un essai publié chez Félin, en janvier 1998, Et si on faisait la révolution, dialogue entre un grand-père et son petit-fils.

Paru ensuite à l’Archipel, en mars 2003, un roman racontant la vie d’un descendant de Napoléon, âgé de 13 ans, P’tit Jo.

L’Harmattan fut l’éditeur de ses deux derniers ouvrages, Mirka, en mai 2004, une forme de roman initiatique arpentant les rues de Paris, et plus particulièrement le quartier du Marais. Trois mois plus tôt, un nouvel essai, Et si l’on changeait de société, était publié, reprenant la forme de celui paru chez Félin, toujours sous la forme de dialogue, où il « dresse un bilan sévère de la politique française. Désirant des mutations profondes, il prône la révolution démocratique, révolution par la loi et non par les armes ».

Mirka et Et si l’on changeait de société sont disponibles en version numérique.