Un flipper aux couleurs de Murakami chez Waterstones

Julie Torterolo - 04.08.2015

Edition - International - Waterstones - Murakami - flipper


Durant toute cette semaine, les Anglais peuvent jouer à un flipper... dans une libraire. Une originalité que se sont offerte les magasins Waterstones de Londres et Glasgow. La raison, si elle est vraiment nécessaire : la sortie de Wind/Pinball, deux romans inédits en Angleterre de l’écrivain japonais Haruki Murakami. 

 

Illustration tirée de la page Twitter de Waterstones

 

 

Wind/Pinball réunissant les deux romans Hear the Wind Sing et Pinball, qui ont lancé la carrière à succès de leur auteur dans les années 1970. L’ouvrage est ainsi pour la toute première fois disponible en anglais, avec en bonus une introduction inédite de la plume de Murakami lui-même. 

 

Alors, en guise de clin d’œil à l’ouvrage et avant tout pour combler les fans de Murakami, les libraires Waterstones ont décidé de concevoir un flipper sur mesure. Le principe ? Chaque client peut partager son score sur les réseaux sociaux à l’aide du hastag #murakamipinball et surtout gagner un ouvrage dédicacé. 

 

« Nous sommes très heureux de pouvoir offrir à nos clients une édition exclusive magnifiquement designée par Waterstones, et tous les fans de Murakami, rois du flipper, auront l’opportunité de gagner un ouvrage signé cette semaine, dans nos magasins de Londres Piccadilly et de Glasgow », explique Chris White, chargé de la fiction chez Waterstones.

 

Même les membres de la ligue anglaise de flipper seront invités durant la semaine pour l’occasion, mais leurs scores ne compteront pas, bien évidemment. (via The Bookseller)

 

 

Manque plus qu'Elton John...

 


Pour approfondir

Editeur : Belfond
Genre : litterature japon
Total pages :
Traducteur : hélène morita
ISBN : 9782714456878

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

de Haruki Murakami

Depuis le mois de juillet de sa deuxième année d'université jusqu'au mois de janvier de l'année suivante, Tsukuru Tazaki vécut en pensant presque exclusivement à la mort.A Nagoya, ils étaient cinq amis inséparables. L'un, Akamatsu, était surnommé Rouge ; Omi était Bleu ; Shirane était Blanche et Kurono, Noire. Tsukuru Tazaki, lui, était sans couleur.Tsukuru est parti à Tokyo pour ses études ; les autres sont restés.

J'achète ce livre grand format à 23 €