Jour de souffrance de Catherine Millet : tiré à 120.000 exemplaires par Flammarion

Clément Solym - 22.08.2008

Edition - Les maisons - Jour - souffrance - Catherine


Depuis longtemps, on s’interrogeait sur cet auteur dont l’éditeur cachait malicieusement le nom. Désormais, c’est la fin du secret et le livre Jour de souffrance de Catherine Millet sera disponible en librairie dès le 27 août prochain.

Sur les 676 ouvrages prévus pour la rentrée littéraire, seuls 12 à 17 titres vont dépasser les 100.000 exemplaires. Et chaque éditeur y va de son poulain. Pour Albin Michel, ce sera le nouveau Amélie Nothomb, Le Fait du prince, plus gros tirage de l’année avec 200.000 exemplaires. De son côté, Gallimard concourt avec Régis Jauffret et Lacrimosa. Pour Le Seuil c’est Christine Angot, prise à Flammarion, avec son dernier roman, Le Marché des amants.

Catherine Millet, vous en avez certainement entendu parler. Du moins, elle a tout fait pour ! Il y a sept ans, elle publiait Vie sexuelle de Catherine M. qui s’est tout de même vendu de par le monde à 1.2 million d’exemplaires. Là-dessus, son compagnon de longue date, Jacques Henric, lui donnait la réplique en publiant Légendes de Catherine M.

Dans Jour de souffrance, l’auteure revient sur la genèse de l’écriture de son best-seller ainsi que sur la jalousie quotidienne qui a commencé à s’imposer à elle quand elle a, elle aussi, jeté un regard nouveau sur son compagnon. Jérôme Garcin est allé à la rencontre de la controversée Catherine Millet. Vous pouvez retrouver l’intégralité de cet entretien sur le site de Bibliobs.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.