Journée mondiale du livre et du droit d’auteur : Soyez rémunérAuteur !

Clément Solym - 23.04.2018

Edition - Economie - auteurs Suisse rémunération - auteurs travail salaire - auteur rémunération manifestations


Cette journée consacrée par l'UNESCO au livre et au droit d'auteur est assombrie : l'organisation, qui sollicite des auteurs pour l'animation de ses ateliers, affirme qu'elle veut bien acheter les fournitures, mais pas rémunérer les intervenants. Le mouvement #PayeTonAuteur s'est remis en marche depuis quelques jours. Et dans le même temps, les auteurs de l'AdS, Autrices et Auteurs de Suisse, rappellent que la rétribution des auteurs ne devrait pas être une option.


Dans un message envoyé à la rédaction de ActuaLitté, l'AdS profite de cette journée mondiale pour revenir sur cette question.


Les stands les plus insolites
Toricolis & Frères, salon du livre de Genève - ActuaLitté, CC BY SA 2.0 

 

On ne le répétera jamais assez : le travail littéraire n’est ni un hobby, ni de la promotion : il mérite rétribution. En cette Journée mondiale du livre et du droit d’auteur et alors que le Salon du livre de Genève est sur le point d’ouvrir ses portes, l’AdS souhaite rappeler ce principe fondamental, trop souvent ignoré.

 

Cette année encore, une grande partie des auteurs et autrices invité-e-s sur les scènes du Salon du livre ne seront pas rémunérés pour leur prestation. Interpellé à ce sujet par l’AdS, le Conseil de la Fondation pour l’Écrit, organisatrice du Salon du livre, rappelle qu’une « grande partie des frais » sont pris en charge. 

 

Cela semble bien la moindre des choses pour une manifestation payante pour le public, et qui ne pourrait exister sans les auteurs. Mais, il y a quelques années, c’était une petite partie seulement des frais qui était prise en charge. Les choses avancent, et les auteurs et autrices gardent espoir d’être un jour correctement défrayés !

 

Un espoir avivé par l’annonce d’une décision qui sera communiquée à l’ouverture du Salon, le mercredi 25 avril, et qui, nous assure le président de la Fondation, « va dans le sens souhaité par tous les acteurs de la chaîne du livre, les auteurs également ».

 

À la bonne heure ! s’exclame l’association sans, toutefois, vendre la peau de l’auteur avant de l’avoir sauvée. Ainsi les acteurs de la chaîne du livre sont-ils sur le point de se tendre la main. Nous nous réjouirions de voir Genève suivre l’exemple de Livre Paris et mettre en place un système de rétribution clair pour tous les auteurs et toutes les autrices contribuant au Salon du livre de Genève, quel que soit le format de leur intervention.

 

#PayeTonAuteur : après les plantes vertes,
les fournitures de l'UNESCO

 

Évidemment, la bonne volonté doit être partagée. L’AdS demande également aux Services de la culture des villes et des cantons, les fondations, les sponsors et autres soutiens de soutenir ces démarches et de les encourager activement.

 

C’est d’ailleurs dans ce but que l’AdS a développé des recommandations d’honoraires détaillant divers cas de figure. Destinées à servir d’orientation et à offrir une base aux discussions, celles-ci sont consultables sous forme de brochure imprimée ainsi que de document électronique à télécharger sur le site de l’AdS (Bon à savoir / Recommandation d’honoraires).




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.