Justice : accusé de publicité mensongère, Audible courbe l'échine

Clément Solym - 08.04.2019

Edition - Justice - Audible action collective - Audible publicité mensongère - clients Audible procès


Publicité mensongère, tactiques publicitaires déloyales ou infraction des lois sur la protection des consommateurs : Audible a fort à faire devant les tribunaux. Depuis près de deux ans, la filiale d’Amazon fait l’objet de multiples recours — sous la forme d’actions collectives — et la situation avance. 

Montage de Livre Paris
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

En effet, Teleread apprend que deux des procès en cours, affaires McKee et Weber, d’après les noms des principaux plaignants, ont reçu une approbation liminaire à la fin du mois de mars. Le juge de district américain, George Wu, a validé la procédure et désormais, on fait appel aux clients du service de livres audio.

En jeu, les crédits que 15 $ offerts pour des audiolivres, dont la firme faisait cadeau lors de la souscription à un abonnement. Or, ce crédit qui permettrait d’acheter chaque mois un nouveau livre a expiré au terme de six mois, s’il n’était pas consommé. Et perdu, quand l’abonnement était annulé.


Touche pas à mes crédits !


Selon le plaignant, McKee, cette méthode entre en violation des lois fédérales : les cadeaux de ce genre doivent avoir une validité de cinq années, et en Californie, leur expiration est interdite. Et bien entendu, les deux affaires sont portées devant les tribunaux californiens.

Or, dans le cadre du règlement de cette procédure, ainsi que celle de Weber, Audible a accepté de donner 12 millions d’audiolivres gratuitement aux plaignants, et de verser 1,5 million $ aux avocats. 

La firme aura également à rembourser 8,4 millions $ aux utilisateurs — pour des facturations non autorisées. Et plus important encore, Audible aura à revoir l’ensemble des informations, conditions commerciales et publicités, pour se montrer plus transparente vis-à-vis des clients.

Cela concerne notamment les consignes en matière de paiement automatique, l’expiration des crédits offerts et l’usage de carte de crédit de secours.
 

Encore à valider, mais une bonne chose de faite


La lettre de transaction évoquée par Grant McKee souligne que la procédure de règlement à l’amiable n’a pas encore été tranchée par la justice. Toutefois, ses modalités seraient les plus avantageuses que les clients puissent espérer, de par les indemnisations apportées. 

Le règlement de ce recours collectif contre Audible est le fruit de 18 mois de négociations âpres autour de ce litige, et mettrait fin aux deux actions simultanément. Audible avait tenté à deux reprises de faire rejeter la demande des clients, mais en novembre 2018, une première version de l’accord avait pris forme, avec quelques modifications mineures apportées suite à une audience en décembre.
 
Amazon et Audible jurent évidemment qu’ils n’ont rien fait de mal, mais en regard du temps qu’un procès accaparerait — et de la mauvaise publicité qui en découle : on se souvient de l’affaire Apple sur le prix des ebooks — la résolution à l’amiable se serait imposée. 

À suivre… 

Rappelons également qu’une entente avait été conclue en novembre 2017, cette fois au Québec. Elle portait toujours sur la protection des consommateurs, mais du point de vue des périodes d’essais gratuites, converties automatiquement en abonnements payants. On n’a peur de rien, chez Audible, pour garder ses clients.

« En vertu de la Loi sur la protection du consommateur, selon la demanderesse, il est illégal pour les commerçants de facturer automatiquement aux consommateurs, à qui ils ont fourni des services ou des biens gratuitement (ou à prix réduit) pour une période déterminée, le prix régulier desdits biens ou services à la fin de la période déterminée », indiquait la cour.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.