Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Kobo : "la librairie est fondamentalement une expérience locale"

Clément Solym - 09.10.2012

Edition - Economie - kobo - barnes & noble - librairie


A l'occasion de la Foire du Livre de Francfort et de la conférence Publishers Launch, les représentants des deux sociétés Barnes & Noble et Kobo se sont prononcés sur l'étendue de leur marché et leurs perspectives.

 

 

Les détaillants d'ebooks Barnes & Noble et Kobo continuent d'étendre leur présence à l'étranger et voient ainsi leur entreprise évoluer. Lors de la Foire du Livre de Francfort, des leçons ont été apprises et quelques questions se sont posées. Pour les deux sociétés, l'important est de savoir à quoi va ressembler la transition vers une lecture numérique à l'extérieur des Etats-Unis.

 

Des points essentiels ont été discutés. Notamment le partenariat avec Windows pour de nouveaux marchés, alors que Barnes & Noble développe rapidement sa bibliothèque mondiale de contenu numérique. « La société devient vraiment agressive dans son désir d'élargir ses offres », déclare Theresa Horner, vice-présidente du contenu numérique. « Le partenariat avec Windows 8 nous permet d'être dans les marchés où nous ne pouvons pas obtenir notre propre dispositif là-bas », ajoute-t-elle. « Il supprime les obstacles à la mise en place de nos vitrines ».

 

Michael Tamblyn, vice-président et directeur des ventes de Kobo, a décrit les leçons apprises en tant que société qui se développe dans de nombreux pays étrangers, notamment sur les questions de partenariats. Selon lui, les partenariats avec les chaînes de librairies locales sont majeurs et sont au cœur de la stratégie internationale de Kobo : « L'infrastructure qui permet de vendre des ebooks est une entreprise mondiale, mais la librairie est fondamentalement une expérience locale ». Jusqu'à présent, Kobo a conclu un partenariat avec la société britannique WH Smith, la FNAC en France, Indigo au Canada, Collins en Australie et Whitcoulls en Nouvelle-Zélande. « Il s'avère que, même si ce sont des détaillants de briques et de mortier, ils peuvent très bien s'occuper d'une grand partie de l'e-librairie ».

 

La volonté de Kobo étant de s'étendre à 12 nouveaux pays en 2012, et l'expansion ayant été plus lente que la société l'avait prédit, il est probable que pour atteindre ses objectifs la société annoncera de nouveaux partenariats cette semaine, à la Foire du Livre de Francfort. « Les détaillants prennent  les partenariats d'ebooks terriblement au sérieux », a déclaré Tamblyn. « C'est la décision la plus importante qu'une librairie de brique-et-de-mortier puisse faire au cours des cinq à dix prochaines années ». En revanche, le partenariat de la chaîne britannique de librairies Waterstones avec Amazon, controversé, n'a pas été mentionné explicitement.

 

Les facteurs énoncés par Kobo pour leur prochaine expansion hors des marchés des Etats-Unis et de l'Europe sont : l'alphabétisation, le revenu, la taille du marché du livre, la disponibilité d'Internet, la disponibilité de la WiFi, la disponibilité des contenus numériques et des partenaires locaux. Et comme la lecture numérique se développe pour des pays comme le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, « attendez-vous à voir plus de contenu scolaire » et « un rôle accru des acteurs indépendants », rapporte Paid Content.