Kobo vend ses lecteurs ebook et tablettes en direct

Clément Solym - 02.04.2013

Edition - Economie - Kobo - lecteurs ebook - tablettes


La société Kobo propose désormais ses lecteurs ebook directement sur son site Kobo.com, pour les clients résidant aux États-Unis ou au Canada. Quatre appareils sont proposés ainsi que différents accessoires, au travers d'un site de e-commerce dédié. Après avoir envahi le monde avec ses partenaires, Kobo réoriente sa politique.

 

 


 

 

Pour l'heure, les revendeurs des produits Kobo sont légion : outre-Atlantique, on compte sur Best Buy, Indigo, Toys ‘R' Us, Target ou encore Walmart et Staples. En France, on sait que Fnac est le revendeur officiel - et dans le cadre d'un partenariat avec SFR, propose également chez l'opérateur téléphonique les produits de Kobo. 

 

Mais voilà : si la politique de recrutements de consommateurs est passée durant plusieurs années par des partenariats de ce genre, le bureau basé au Canada, et propriété de Rakuten, a décidé de se lancer dans une vente plus immédiate. 

 

En réalité, depuis mi-novembre 2012, Kobo avait arrêté de vendre ses lecteurs ebook - et tablettes - sur son site. La décision était prise de proposer différents liens de vente renvoyant vers des sites de marchands en ligne, mais aucun lien de vente directe sur le site de Kobo. 

 

Des partenariats bien montés, et qui ont largement profité au Canadien, puisque les revendeurs pouvaient le faire profiter d'une notoriété plus grande, mais également d'un plus grand parterre de clients, Kobo avait tout intérêt à accepter cette offre. 

 

Le communiqué de presse faisant état de cette modification de la politique commerciale, quelque six mois après la décision de couper la vente directe montre que la firme se recentre, et qu'en période de crise, il est probablement important de disposer de marges un peu plus intéressantes, plutôt que de viser un chiffre d'affaires plus important, par le biais de ses partenaires. 

 

La société compte 13 millions de clients inscrits à son ebookstore, avec des lecteurs qui ont passé 10 millions d'heures de lecture et tourné plus de 1,3 milliard de pages, au cours de cette année.

 

Pour l'heure, en tout cas, la vente directe sur le site ne concerne que le Canada et les États-Unis ; au moment de publier cet article, depuis l'Europe, le site n'est toujours pas mis à jour, et dans tous les cas, on renvoie principalement vers FNAC pour acheter les différents appareils.