Kouchner l'américanolâtre : le lynchage selon Pierre Péan

Clément Solym - 04.02.2009

Edition - Société - Kouchner - Pierre - Péan


C'est une bombe à retardement qui colle au train du ministre des Affaires étrangères que Pierre Péan publie aujourd'hui chez Fayard, Le monde selon K. Cette enquête embrase l'Assemblée, le monde politique, les médias, bref, ça va péter.

La polémique est en place et le député PS, Arnaud Montebourg a demandé que l'intéressé s'explique « sérieusement » à ce sujet, quand Martine Aubry, elle, ne veut pas lâcher un mot sur cette histoire. Si ce n'est : « Je crois que Bernard Kouchner est un homme honnête. Je pense qu'il aime un peu trop le pouvoir, c'est peut-être pour cela qu'il est là où il est. » Mais elle l'estime honnête...

Pour le député, rapporte l'AFP, « les importantes révélations relatives aux multiples conflits d'intérêts et aux affaires d'argent dans lesquels se débat le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, constituent pour le moins de graves infractions à la morale publique ».

Mais il est vrai que les accusations portées par Pierre Péan font grincer des dents. Kouchner « américanolâtre », Kouchner qui dénonce en Birmanie la narco — dictature et derrière justifie pour 250.000 € un rapport en faveur de la présence de Total, Kouchner qui fait régler des factures africaines en abusant de sa position de ministre... Kouchner, Kouchner, Kouchner...

L'intéressé a déclaré qu'il répondrait demain dans Le Nouvel Observateur, mais cette mise en cause qui le contraint à descendre dans l'arène ne s'arrêtera pas à une tribune... Pascal Goasguen, député de la majorité avait même avoué : « On ne s'attendait pas à ce genre de révélations sur Kouchner. »