L'Ofqual soupçonne un conflit d'intérêts dans les activités de Pearson

Clément Solym - 09.11.2012

Edition - International - Ofqual - Pearson - Conflit d'intérêts


L'Office of Qualification and Examinations Regulation (Ofqual), département gouvernemental non ministériel en charge de la régulation des qualifications et examens en Angleterre, mène une investigation à l'encontre de la maison d'édition Pearson. Tandis qu'il est reproché aux manuels scolaires de trop mettre l'accent sur la préparation aux examens, plutôt que de s'axer sur l'élargissement des connaissances des élèves, l'Ofqual pointe là un possible cas de conflit d'intérêts.

 

Creative Commons, BY-NC-SA, via www.wildretina.com

 

 

Un récent rapport d'enquête du département pointe quelques errances. « Nous avons trouvé les éléments probants, justifiant les préoccupations quant à la qualité des ressources d'apprentissage en général. En particulier, une approche assez stéréotypée, influencée par les processus d'endossement actuels, se traduisant par des manuels qui peuvent être trop axés sur la préparation aux examens au détriment du sujet et de l'approfondissement de sa lecture. »

 

La maison Pearson est d'une part l'un des éditeurs majeurs de manuels scolaires, mais possède également le conseil d'examen Edexcel qui décerne un certain nombre de qualifications universitaires. Ofqual a annoncé ce mercredi qu'il vérifiait si les deux activités de la maison d'édition sont bel et bien séparées. Le département craint que les établissements éducatifs utilisant les manuels scolaires édités par Pearson ne soient injustement avantagés.

 

La présente affaire pourrait bien nuire à l'image de la société en tant que fournisseur de services dédiés à l'éducation. Mais l'éditeur, quant à lui, affirme mettre à l'oeuvre des procédures fiables pour éviter tout conflit d'intérêt. La maison a notamment décidé de ne plus permettre à ses examinateurs seniors de rédiger des ressources servant de support à des matières qu'ils ont examinées.

 

Ofqual a en outre annoncé la planification de son investigation « des pare-feu » permettant à Pearson de ne pas mélanger ses activités d'édition et d'évaluation en janvier 2013. Les conclusions devraient être rendues dans le mois qui suivra.

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.