Geoblocking : pour Julia Reda, les artistes sont les premiers à en pâtir

Antoine Oury - 09.09.2015

Edition - International - geoblocking - Julia Reda - accès transfrontalier


Un sondage mené pour la Commission européenne au mois de janvier dernier, et publié au mois d'août dans une relative discrétion, semblait discréditer l'un des principaux arguments en faveur d'une réforme européenne du droit d'auteur. Les partisans de cette dernière soulignent que l'absence d'accès transfrontalier et le recours au geoblocking (dispositif technique qui empêche les internautes d'un territoire d'accéder à un contenu accessible depuis un autre territoire) limitent considérablement la circulation des œuvres au sein de l'Union européenne.

The River Cole - sign post - Greet Mill Meadows

(Elliott Brown, CC BY 2.0)

 

 

Parmi les résultats notables de cet eurobaromètre, on remarquait que les Européens étaient finalement peu intéressés par l'accès aux œuvres et aux services réservés aux résidents d'un autre pays. Pas intéressés, ou pas vraiment au fait : difficile de vouloir profiter d'une œuvre sans pouvoir en obtenir un aperçu. Quoi qu'il en soit, la proportion de citoyens sensibles à l'accès transfrontalier se réduisait à peau de chagrin : 1 % des internautes européens a essayé d'accéder à des services de lecture ou à des livres numériques réservés aux résidents d'un autre pays européen au moins une fois dans l'année, et 0 % des internautes français. 

 

Malgré tout, et toujours dans le seul domaine de la lecture numérique, ils sont respectivement 10 % des Européens et 9 % des Français à souhaiter que la situation change, parmi ceux qui ont fait une tentative d'accès. Autrement dit, le problème ne se révélerait qu'après expérience du geoblocking, ce qui est plutôt logique. Mais difficile de tirer d'autres conclusions que le peu d'intérêt des consommateurs pour l'accès transfrontalier.

 

Selon Julia Reda, eurodéputée du Parti Pirate et auteure du rapport sur la réforme du droit d'auteur européen, il faut plutôt aller chercher du côté des artistes : « L'eurobaromètre révèle que l'accès transfrontalier est un sujet de plus en plus préoccupant, surtout auprès des internautes plus jeunes », estime-t-elle, contactée par ActuaLitté. Effectivement, les 15-24 ans et les 25-39 ans sont les plus concernés (p.96 de l'étude complète, disponible ci-dessous).

 

« La principale raison qui pousse à tenter l'accès transfrontalier est l'indisponibilité d'une œuvre dans l'État du consommateur, quand d'autres facteurs, comme le prix, sont moins mis en avant dans les réponses. Ces résultats montrent bien que l'absence d'accès transfrontalier empêche les artistes d'atteindre une partie de leur audience, y compris des individus qui souhaitent payer pour leurs œuvres, et sont parfois empêchés de le faire », détaille l'eurodéputée.

 

Autrement dit, si le système de licence territoriale peut avoir ses avantages pour les ayants droit, il limiterait l'audience d'un artiste. L'eurodéputée met également en avant le fait que les services de vidéo en streaming, comme YouTube ou Vimeo, sont disponibles auprès d'une audience internationale, et que les résultats de l'eurobaromètre, qui considère uniquement les services destinés à une audience donnée dans un pays donné, ont pu être faussés par cette acception.

 

 

 


Pour approfondir

Editeur : Diateino
Genre : sciences...
Total pages :
Traducteur : amandine auzerais
ISBN : 9782354561260

L'ère du contexte ; ces nouvelles technologies qui bouleversent notre environnement ; objets connectés, géolocalisation, big data, capteurs

de Scoble, Robert; Israel, Shel

Les objets connectés, tels que les Google Glass, commencent à déferler sur le marché, et vont bientôt bouleverser notre manière de vivre et de travailler. Les médias sociaux, les portables, les Big Data, les capteurs et les technologies de géolocalisation analysent nos données personnelles afin de mieux nous connaître, pouvant ainsi anticiper nos besoins et nous servir mieux que n'importe qui. Ils permettent par ailleurs de mieux communiquer, apprendre, se soigner, ou faire des affaires. Mais comment ne pas perdre le contrôle de notre vie privée ? Il est urgent de comprendre comment cette nouvelle révolution numérique peut affecter notre quotidien et de mesurer ses enjeux pour en tirer profit, en toute connaissance de cause.

J'achète ce livre grand format à 23.90 €