Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'Académie Balzac amorce son premier défi : tenir le verbe en respect

Nicolas Gary - 09.05.2014

Edition - Société - Académie Balzac - défi littéraire - écriture sous contrainte


L'Académie Balzac sera, certes, une émission où les auteurs seront filmés 24h/24, selon l'éternel principe de téléréalité bien connu. Mais il s'agit avant tout d'un défi littéraire, organisé pour que les écrivains donnent le meilleur de leur art. Et aujourd'hui, le tout premier défi vient d'être lancé : attention, il est obligatoire pour tous les candidats, mais rapportera 2000 points, aux cinq candidats retenus. À vos claviers…

 

 

 

 

C'est sous le haut parrainage de l'écrivain Michel Thaler, que le défi est lancé. Et il répond surtout à une contrainte qui va en amuser plus d'un : en effet, Michel Thaler avait écrit le premier livre sans verbe, Le Train de Nulle Part. Et charge aux candidats de parvenir à produire, à leur tour, un texte qui ne contiendra aucun verbe. Petites précisions qui ont toute leur importance : 

Ce défi est obligatoire pour les candidats.

Il est obligatoire de rédiger son texte en français en un minimum de 2 000 signes.

Le 20 juin, le défi sera clôturé, le temps pour le parrain du défi d'examiner les différents textes et de choisir les 5 meilleurs obtenant 2 000 points en plus sur leur profil.
Le vainqueur du défi gagnera quant à lui en plus de 2 000 points, un week-end en avant-première au Château de Brillac.
  

« Un emailing a été envoyé aux auteurs, et deux ont déjà participé. », soulignent les organisateurs de l'Académie. « Vous l'avez certainement compris, il s'agit pour ce premier défi d'écrire un texte en français sans un seul verbe ! Poème, nouvelle, brève, qu'importe. Un minimum de 2 000 signes est exigé mais après libre à vous de choisir le sujet qui vous inspire. » 

 

Le romancier Michel Thaler propose quelques conseils pour les auteurs qui trouveraient l'affaire trop complexe.

1. Prenez pour principe de base de ne jamais utiliser de verbes conjugués ou de participes présents. Toutefois, il vous sera possible d'employer des participes passés à forme adjectivale. Exemple : des amours tombées du ciel ; ou encore toujours attentif aux paysages décoiffés. Dans ces deux cas précis, vous avez utilisé non pas de simples participes passés, mais des participes passés à forme adjectivale.
2. Commencez par poser des questions, sans verbe. Exemple : pourquoi un si lourd bagage entre vos mains ?
3. Répondez à vos questions, toujours sans verbe. Cette gymnastique répétée vous permettra d'enrichir vos questions et tout en même temps vos réponses.
Réponse possible : quelle singulière question ! Tout simplement pour le relief de mes muscles.

Plus d'informations, à cette adresse

 

Notons également que le règlement de l'Académie, pour le recrutement des auteurs, a été modifié, pour « respecter une stricte parité, comme l'écrit Balzac dans le Père Goriot des deux sexes et autres », nous précisent, facétieux, les organisateurs.  

 

« Je suis ravi que les choses sérieuses commencent et surtout que l'on parle enfin littérature. Georges Perec avait impressionné avec son livre sans e mais écrire sans verbe est un autre handicap !  Il faut lire le livre de Michel Thaler qui rappelle l'univers de Boris Vian et Céline. On ne sait plus au bout d'un moment si c'est l'écrivain ou la contrainte qui fait que l'œuvre est si étrange et envoûtante. Les textes des candidats nous apporteront peut-être une réponse. En tout cas, c'est l'occasion pour les Français de découvrir cette œuvre qui est plus connue aux États-Unis ou elle est étudiée en université. Le train de nulle part est disponible aux éditions du net », insiste Henri Mojon, à l'origine du projet de l'Académie Balzac.