L'Académie défend l'attribution du Nobel de littérature à Peter Handke

Victor De Sepausy - 23.10.2019

Edition - International - Peter Handke - Prix Nobel littérature - Serbie génocide


Peter Handke, co-prix Nobel de littérature ? Cela arrange bien les affaires de ses différents éditeurs à travers le monde. Et si l’intéressé assure qu’il ne donnera plus d’entretiens sur le sujet désormais, la polémique n’en demeure pas moins. Au point que l’académie Nobel défende son lauréat, comme elle le fit… avec un certain Bob Dylan.


Dnalor 01 - CC BY SA 4.0


Quel est le problème, dans le fond ? Eh bien, est reproché à Peter Handke, le romancier autrichien, d'avoir par exemple été un soutien à Slobodan Milošević, président yougoslave, depuis jugé pour crimes contre l’humanité et génocide. Mieux (ou pire) : Handke aurait quelque peu versé dans le négationnisme, quand il minimisait les atrocités commises par les Serbes durant la guerre des Balkans.

En effet, lors de la parution du texte Voyage hivernal aux fleuves Danube, Save, Morava et Drina, en 96, il lui avait été reproché de contester les faits quant au génocide de Srebrenica de 1995. 

Dans Le Monde, l’année de la parution, il s’en était d’ailleurs défendu : « Je n’ai jamais eu de position négationniste. Pourquoi n’ouvre-t-on pas ce livre, mes livres, au lieu de m’accuser ! J’ai écrit sur les victimes serbes parce que personne n’avait écrit sur elles, même si je pense aussi aux victimes croates, aux musulmans. »
 

L'Académie suédoise sur des braises


Reste que le choix de Handke par l’Académie Nobel, tout fraîchement sortie du scandale #MeToo qui l’avait contrainte à annuler l’édition 2018 du prix, la plonge de nouveau dans la polémique. Elle-même se défend, et assure n’avoir pas eu « pour objectif de récompenser un criminel de guerre et un négationniste des crimes et des génocides. Mais c’est l’impression que vous avez actuellement dans les médias ». 

Certains membres du jury, comme Mats Malm et Eric M. Runesson, ont cependant admis que des déclarations d’Handke étaient « provocatrices, inappropriées et peu claires ». Cependant, ils n’y auraient rien trouvé qui puisse impliquer des attaques contre les peuples ni la dignité humaine. « Ce que nous demandons, c’est l’origine des sources sur lesquelles les critiques se fondent, et pourquoi les déclarations d’Handke sont ignorées », poursuit l’Académie.

Pour autant, le romancier bosniaque Aleksandar Hemon le qualifie de « Bob Dylan des apologistes du génocide ». À date, près de 40.000 personnes ont signé une pétition en ligne réclamant que le Prix Nobel de littérature lui soit retiré. Le tout conforté par les affirmations de Remembering Srebrenica, organisation caritative, pour qui Handke « avait incarné la haine ethnique et religieuse, le nationalisme serbe et la négation du génocide ».

Henrik Petersen, membre du jury, balaye tout cela : « Dans 50 ans, Peter Handke, tout comme Beckett, sera l’un des choix les plus évidents que l’Académie suédoise aura pu faire, et j’en suis certain. » D’ailleurs, le romancier sera « radicalement non politique » dans son écriture, et finalement, on aurait très mal compris son soutien aux Serbes. Et il méritait définitivement un prix Nobel de littérature. Récompense qu’il partage d’ailleurs avec Olga Tokarczuk, lauréate de 2018, saluée cette année.

Reste que Handke a effectivement décidé que les questions des médias l’agaçaient : « Je suis un écrivain. Je descends de Tolstoï, Homère, Cervantès. Laissez-moi tranquille et ne me posez plus de questions de ce genre. » 

via France 24, DN


Commentaires
Je persiste et signe comme "Mir" - LISEZ PETER HANDKE ! - Ses "5 Carnets" ne sont que de la "CONTEMPLATION" - Exemple p. 337 - "A ma fenêtre le matin" (VERDIER): " Perte de la contemplation: je ne serais plus un écrivain "
OUI, suivez les belles lectures indiquées par Jean-Louis d'Abrigeon, et ajoutez-y Un voyage hivernal vers le Danube, la Save, la Morava et la Drina : du début à l'Epilogue, il y exprime sa pensée et sa recherche d'une écriture juste.
Je trouve scandaleux que l'on ne LISE PAS les livres de Peter Handke et que l'on parle à tort et à travers . Si on lisait Peter Handke on ne pourrait jamais parler à son égard de "négationisme" ou "d'apologie de génocide". La diffamation de certains journalistes ou de certains soi-disant intellectuels est insupportable et ne les honore guère!!!

Peter Handke est un des plus grands écrivains contemporains et sa pensée est celle d'un humaniste généreux. Il a bien raison de ne pas répondre à la boue!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.