L'accord entre Google et les éditeurs jugé insuffisant par la justice américaine

Clément Solym - 05.02.2010

Edition - Justice - L'accord - Google - éditeurs


Pour la justice américaine, les rectifications apportées par Google à sa bibliothèque numérique Google Books ne sont pas satisfaisantes. Le ministère de la Justice américain a bien scruté l'accord conclu entre le géant de la Silicon Valley et les éditeurs et semble penser Google peut mieux faire, malgré des « progrès substantiels ». Le ministère a déclaré que « l'accord amendé confère toujours à Google des avantages significatifs et potentiellement anti-concurrentiels ».

Même si les deux parties (Google Books et les éditeurs) semblent concéder un peu de terrain à chaque fois, « les changements opérés ne répondent pas entièrement aux inquiétudes des Etats-Unis » a souligné le ministère de la Justice.



Google a subi de nombreuses attaques et poursuites en justice l'opposant aux sociétés de défense des auteurs qui dénoncent la numérisation d'oeuvres sans leur accord. De nombreux éditeurs français avaient rallié le SNE et concocté un petit courrier à l'adresse de Google books.

La justice américaine avait autorisé Google à s'entendre avec des sociétés de défense des droits d'auteurs pour qu'une part des bénéfices perçus par la consultation des textes sur Google Books soit perçue par les auteurs. Une nouvelle audience doit avoir lieu le 18 février au tribunal de New York.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.