L'acharné Bob Kohn veut bloquer le règlement ebooks

Clément Solym - 10.09.2012

Edition - Justice - éditeurs - Department of Justice - règlement ebooks


Outre-Atlantique, c'est ce que l'on désigne comme un « Hail Mary », un mouvement désespéré comme l'ultime prière d'un condamné attendant la rédemption : inutile de dire que Bob Kohn en veut. Et qu'il ne compte pas lâcher l'affaire face au Department of Justice, auquel la juge Denise Cote a donné raison en acceptant le règlement sur le prix des ebooks. (voir notre actualitté)

 

 

charles scribner's sons, publishers and booksellers

Fabiwa CC BY-NC-SA 2.0

 

 

Bob Kohn, PDG de Royalty Share, avocat de formation, a multiplié les alertes à l'encontre de la juge Denise Cote, et ce, dès que l'occasion lui a été donnée. Dernièrement, il récidivait avec l'édition d'un comic-strip de 5 pages, où il soutenait que l'entente sur le prix des ebooks n'était pas illégale dans la mesure où le marché même de l'édition était menacé... par Amazon. (voir notre actualitté)

 

Après l'annonce de la décision de la juge, qui valide le règlement proposé par le Department of Justice américain, Kohn persiste et signe une demande très officielle d'arrêt des procédures, le temps de laisser... la Cour Suprême statuer sur l'aspect légal - ou illégal - de l'entente sur le prix des ebooks. Le meilleur argument de Kohn, c'est qu'Amazon était à l'époque un monopsone - c'est-à-dire un seul demandeur (Amazon) pour beaucoup d'offreurs (les éditeurs et leurs ebooks).

 

D'après PaidContent, qui rapporte l'information, la demande a surtout des chances d'être rejetée : à ce stade, on voit mal pourquoi la juge Cote bloquerait tout le processus. Dans ce cas, il est probable que Kohn, et les éditeurs derrière lui, se rabattent sur un appel au Second Circuit, l'équivalent d'un pourvoi en cassation pour la Justice française.

 

Et, si cette solution reste aussi lettre morte, le marché de l'ebook reprendra son cours monopsone...

Kohn Request for Stay