L'achat d'Editis coûtera 1,026 milliard € à Planeta

Clément Solym - 22.04.2008

Edition - Economie - Planeta - Editis - Wendel


Ils étaient encore deux combattants en lice hier, Planeta et Media Participation. David contre Goliath presque. Face à eux Jean-Bernard Lafonta, dirigeant de Wendel, qui escompte bien tirer un milliard d'euros de sa filiale Éditis.

Mais voilà, dans la soirée, « des négociations exclusives » sont entamées avec Planeta. Pour le dire plus simplement, Nathan, les Presses de la Cité, Fleuve Noir, Plon, Robert Laffont, Belfond, La Découverte, Le Cherche-Midi, XO, Pocket, 10/18, Bordas, les Dictionnaires Le Robert passeraient entre les mains de la firme espagnole et le contrat « pourrait être signé d'ici fin juin 2008, sous réserve de l'obtention des autorisations et consultations nécessaires ». Mazette...

Pour Alain Kouck, président du directoire d'Editis, « le rapprochement d'Editis avec le groupe Planeta est une étape importante : il permet d'amplifier la croissance de notre groupe, de constituer un nouveau leader de l'édition en Europe et de nous donner les moyens d'assurer un développement au-delà des frontières francophones ».

« L'émergence d'un nouveau leader européen de l'édition »

Plus encore, cette vente, dont le montant est estimé à 1,026 milliard, « contribuera à l'émergence d'un nouveau leader européen de l'édition ». De fait, Planeta maintiendra « l'intégrité des sociétés », a promis Wendel. Ce « développement au-delà des frontières francophones » est un point positif, selon Alain Kouck. Oui, mais quid de « l'exception française » de M. Raffarin, qui va désormais voir les mémoires du Général de Gaulle qu'édite Plon, devenir propriété d'un Espagnol,

Dans tous les cas, une vente rentable pour Wendel, qui en retire en valeur nette, près de 500 millions d'euros de capital. Editis, acquis pour 660 millions, aura permis une plus-value importante : « C'est que le livre, c'est aussi un business, une industrie », n'hésite-t-on pas à répondre.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.