Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'activiste égyptien Abd El Fattah a été libéré sous caution

Julien Helmlinger - 16.09.2014

Edition - International - Alaa Abd El Fattah - Prisonnier politique - Droits de l'Homme


Le blogueur égyptien, développeur de logiciels et militant démocrate Alaa Abd El Fattah, qui avait été emprisonné en son pays en décembre dernier, vient d'être libéré sous caution. Accusé d'avoir organisé une manifestation de protestation, l'homme a été détenu des mois durant, dans l'attente de son procès. Après avoir été condamné à quinze ans de prison, courant juin, le prisonnier politique avait entamé une grève de la faim le mois dernier.

 

 

CC by 2.0 par Lilian Wagdy

 

 

À l'issue d'une audition préliminaire à un nouveau procès, l'accusé a communiqué publiquement. Selon le Guardian, le juge chargé de présider ce prochain round aurait démissionné à la demande des avocats de la défense. Des détenus ont ainsi été libérés sous caution : Abd El Fattah, Mohamed Abdel-Rahman aka Noubi ainsi que Wael Metwally.

 

Selon un porte-parole du Conseil des droits de l'Homme égyptien, la drastique législation en vertu de laquelle Abd El Fattah et sa sœur Sanaa Seif ont tous deux été poursuivis serait en ce moment même entrée « en phase d'amendement ». Selon Al Ahram, le ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim a déclaré ne pas s'opposer à la modification de la loi.

 

Par ailleurs, les avocats de la défense ont annoncé que le tribunal avait demandé que soit menée une enquête quant à l'utilisation par le procureur de vidéos utilisés lors de l'audience de la semaine dernière. Celles-ci auraient été récupérées sur un ordinateur appartenant à Abd El Fattah et sa femme, mais visiblement sans avoir le mandat nécessaire.

 

Pour l'heure l'accusé a pu retrouver sa famille, mais la question des prisonniers politiques semble encore loin d'être dignement assainie dans le pays.