L'activiste égyptien Abd El Fattah attend son procès en prison

Julien Helmlinger - 26.02.2014

Edition - International - Alaa Abd El Fattah - Prisonnier politique - Egypte


Comme en fait état l'ONG Electronic Frontier Foundation, érigée en défense de la libre expression sur internet, trois mois se sont écoulés depuis que le blogueur égyptien, développeur de logiciels et militant démocrate Alaa Abd El Fattah a été emprisonné en son pays. Il avait été arrêté en décembre dernier, accusé d'avoir organisé une manifestation de protestation politique, et se trouve toujours détenu, dans l'attente d'un éventuel procès.

 

 

 3e Conférence Arabloggers - CC by 2.0 par Ibtihel zaatouri

 

 

Selon la loi égyptienne, toute manifestation sur la voie publique devrait être déclarée trois jours à l'avance pour obtenir son autorisation, ou pas, par le ministre de l'Intérieur. Abd El Fattah, ainsi qu'un autre chef de file parmi les militants pro-démocratie, Ahmed Maher, se sont ainsi fait arrêter en décembre, au motif d'avoir incité le peuple à manifester en dépit de cette spécificité législative...

 

Depuis sa création en 2008, Abd El Fattah fait partie d'un groupe de blogueurs engagés, issus de l'ensemble du monde arabe. Celle-ci s'est réunie pour la quatrième fois en janvier, à l'occasion de la conférence Arabloggers, dans la capitale de la Jordanie, Amman. 

 

Au cours de cet événement, la Electronic Frontier Foundation et une quarantaine d'autres organes du monde entier ont publié un appel à libérer les détenus politiques encore incarcérés en Egypte. Une revendication soutenue plus dernièrement par d'autres manifestations auxquelles prennent part divers partis politiques égyptiens soucieux du droit à la liberté.

 

Pendant ce temps, le haut procureur égyptien, Hisham Barakat et le ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim, continuent de nier l'existence de détenus politiques. 

 

Ci-dessous, une vidéo en soutien au prisonnier, réalisée par l'organe de presse jordanien 7iber, en marge de la conférence de janvier (en anglais et arabe) :