Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'administration Trump en flagrant délit de novlangue : les ventes de 1984 s'emballent

Clément Solym - 25.01.2017

Edition - International - novlangue Trump Orwell - 1984 roman ventes - mensonges Trump ventes


1984, meilleure vente actuellement chez le plus gros libraire américain ? C’est un rêve doux-amer, mais depuis quelques jours, le roman dystopique de George Orwell culmine dans les listes de top. L’édition de poche parue chez Signet Classic fait actuellement un malheur, grâce à la Sainte Intervention de Trump.

 

 

 

Les libraires regretteront Barack Obama, mais les éditeurs pourraient apprécier l’administration de Donald Trump. Kellyanne Conway (en illustration), conseillère du président américain, lequel fut auparavant star de télé-réalité, s’est en effet retrouvée à devoir tenter de corriger le tir. À l’occasion d’un entretien, elle a évoqué des « alternative facts », des événements alternatifs, dans son intervention.

 

Quel bien étrange langage. Et que veut dire cette expression ? C'est que le président Trump fait régulièrement des déclarations inexactes, pour ne pas dire fausses, et que les services de relation presse, désormais, prennent la même direction.

 

Son porte-parole, Sean Spicer, avait ainsi souligné que la cérémonie d’investiture avait enregistré un record d’affluence. Dans le même temps, Trump, lui, revenait sur son idée que des millions de votes illégaux avaient été enregistrés contre lui durant l’automne dernier.

 

Pour sauver le coup, suite à la sortie du porte-parole, Kellyanne Conway, conseillère principale de Trump, a donc inventé une réponse toute faite : Sean Spicer évoquait des faits alternatifs, assurait-elle dimanche dernier.

 

Des faits alternatifs, ou faire prendre des vessie pour des lanternes

 

L’expression fut très rapidement rapprochée de l’univers de George Orwell : la novlangue, langage qui falsifie les faits, travestit la réalité – et permet de mieux manipuler les masses. Rapidement, les réseaux sociaux ont fait apparaître des citations en pagaille, tirées de 1984, pour rappeler que le livre n’est pas un manuel à suivre, mais plutôt une sonnette d’alarme...

 

Ainsi, les assertions de Trump, ou les déclarations de son porte-parole, ne sont plus des mensonges, mais des événements alternatifs, qui auraient pu arriver, peut-être dans un autre monde – dans celui de la tête de Trump, en tout cas. Et le sens des mots se perdant dans les abîmes d’une novlangue digne de celle d’Oceania, il n’est plus possible d’exercer le moindre contrôle sur la réalité.

 

Ce commentaire de Joy Ann Reid, auteure d’ouvrages politiques, devient particulièrement significatif :

 

"Le Parti disait de rejeter le témoignage des yeux et des oreilles. C’était le commandement final et le plus essentiel." (1984, chapitre. VII)

 

 

La novlangue de l’administration Trump déroule donc son plan d’action, avec, encore, quelques maladresses – sorte de jeune Jedi qui débute avec la Force... Et voici donc comment l’on fait vendre des palettes de 1984, en mettant exactement en pratique ce que redoutait le romancier.

 

Voilà quelques jours à peine, c’est un ensemble d’ouvrages publiés par un député américain, défenseur des libertés individuelles et du droit des Afro-Américains, John Lewis, qui s’était envolé. Et de nouveau parce que Trump, dans une série de messages colériques, avait porté l’accent sur les actions dudit député.

 

Toutefois, en considérant les meilleures ventes sur Amazon, même s’il est difficile encore de croire à une tendance de fond, on constante qu’Aldous Huxley est en augmentation, avec son Brave New World, de même que les Origines du totalitarisme, de Hannah Arendt, semble également avoir pris quelques places.

 

Des écrivains au pied de la Trump Tower pour une contre-investiture 

 

On peut retrouver la fameuse intervention dans cette vidéo – on sent bien une ou deux secondes dramatiques d’hésitation avant de mentionner « alternative facts »... Mais surtout, elle lance spectaculairement qu’il ne faut pas trop dramatiser cette histoire d’information...