L'agence de remplacement des enseignants n'est plus à l'ordre du jour

Clément Solym - 30.08.2009

Edition - Société - agence - remplacement - enseignants


A la fin de l’année 2008, Xavier Darcos, alors ministre de l’Education nationale, avait fait part de son projet de création d’une agence nationale de remplacement des enseignants afin de mieux gérer le comblement des absences des professeurs. Cette agence devait rentrer en fonctionnement dès la rentrée 2009.

Pourtant, son remplaçant au ministère, Luc Chatel, a fait savoir aux syndicats d’enseignants qu’il n’entendait pas donner suite à ce projet. Selon l’actuel ministre de l’Education nationale, il serait vain de croire faire mieux que le système existant en proposant une agence qui centraliserait tout sur Paris.

Luc Chatel réfléchit avant tout aux solutions à mettre en place pour améliorer le système actuel des remplacements. Au niveau du primaire, près d’un enseignant sur deux s’est absenté pour maladie l’année dernière et quatre sur dix n’ont pu être remplacés.

Dans le secondaire, les remplacements ne sont déclenchés que pour des durées d’absence dépassant les deux semaines. Mais, dans certaines matières, le nombre de remplaçants ne permet pas toujours de faire face à la demande. Luc Chatel vient de créer une mission afin de proposer de nouvelles solutions.





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.