L'agence Wylie et Random House se réconcilient

Clément Solym - 25.08.2010

Edition - Justice - ebooks - exclusivité - amazon


Ils allaient se venger, c'était certain, le tout était de savoir comment... Random House l'avait eu particulièrement mauvaise de se faire chiper par la Wylie Agency une vingtaine de titres appartenant à des auteurs de renom. L'agence avait en effet créé une maison d'édition - Odyssey Editions - pour vendre les versions numériques desdits ouvrages...

Oran Pamuk, Philip Roth, Salman Rushdie ou encore John Updike étaient donc vendus en ebook, par le biais de cette maison, pour leur plus grande gloire financière. Un accord d'exclusivité avait été passé avec Amazon : 20 titres, vendus uniquement sur Kindle, durant deux ans.

Des auteurs qui étaient chez Random House... « La décision de l'Agence Wylie de vendre des ebooks exclusivement à Amazon, pour des titres qui font l'objet d'attention chez Random House, sape nos engagements de longue date et les investissements dans ces auteurs, et place finalement l'agence comme un concurrent direct », avait commenté la maison.

Une concurrence directe, qui avait même inquiété le président du SNE, Antoine Gallimard, interrogé par ActuaLitté. Ce dernier redoutait « un risque de renforcement de la position dominante d'Amazon », mais surtout regrettait qu'un accord de ce type se fasse « au préjudice d'autres sociétés et surtout au préjudice d'auteurs qui n'auront pas accès à Amazon ».

La fin des hostilités...

Andrew Wylie s'était montré menaçant. Tout l'enjeu de son coup de force était de faire reconnaître aux éditeurs que les écrivains devaient percevoir plus de revenus sur les livres numériques.

Or, les deux sociétés viennent de diffuser un communiqué conjoint pour remettre les choses dans l'ordre. Primo, on passera de 20 à 7 ouvrages numériques vendus exclusivement sur Kindle par le biais de Odyssey Editions. « Ces titres sont retirés de ce programme et supprimés de la vente. Nous avons convenu que Random House est l'éditeur exclusif ebook pour ces titres dans le cadre des droits territoriaux qu'il contrôle. »

Évidemment, pas de commentaire de la part d'Amazon

Secundo, les relations se détendent. « Random House a renoué des relations normales avec l'agence Wylie, par la proposition de manuscrits en langue anglaise et des acquisitions potentielles, et tous deux sont heureux d'être en mesure de mettre un terme à cette histoire », explique le communiqué commun.

Random House, c'est une grosse boutique, avec News Corp derrière et l'empire de Rupert Murdoch. Et quelle que soit l'emprise de l'agence, difficile de croire qu'elle pouvait résister à la pression...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.