L'Albanie déplore les allégations de Carla Del Ponte

Clément Solym - 24.04.2008

Edition - Société - Albanie - organes - trafic


Nouvelle levée de bouclier contre le livre de Carla Del Ponte. Lulezim Basha a déploré les accusations portées par Carla Del Ponte, dans son livre Caccia, au cours d'une conférence donnée à Tirana. Le ministre albanais des affaires étrangères explique : « Nous regrettons qu'un ancien procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie [...] puisse écrire un livre plein d'inventions immorales et d'absurdités condamnables non seulement d'un point de vue moral, mais également pénal ».

Publié ce mois-ci en Italie, Caccia dévoile un trafic d'organes sordides qui aurait eu lieu au cours de l'été en 1999, au cours duquel près de 300 prisonniers ont été déportés du Kosovo à l'Albanie. Del Ponte écrit : « Ces organes étaient ensuite envoyés depuis l'aéroport de Tirana vers des cliniques à l'étranger pour être implantés sur des patients qui payaient. »

« Mensonges et absurdités »

Pour Basha, tout cela n'est que « mensonges et absurdités ». D'autant que l'ex-procureur du TPI « a eu la possibilité d'ouvrir des enquêtes, de se servir de tels faits lors des procès au TPI s'ils se sont réellement produits ». Pourtant, « les enquêtes entamées par une équipe internationale de juges d'instruction dans la région citée par Del Ponte n'ont débouché sur aucun indice confirmant les accusations contre les Albanais ».

Indigné, le ministre a également condamné que « ces inventions soient exploitées par certains cercles pour délégitimer la guerre du peuple du Kosovo et nuire à l'image de l'Albanie et du Kosovo ». Et de conclure en montrant combien de telles allégations pouvaient représenter « un véritable danger pour la paix dans les Balkans », en ce qu'elles confortent les mouvements nationalistes extrêmes des pays, incitant à une haine mutuelle qui déboucherait alors sans peine sur une rupture de l'équilibre...

Jan Kubis ministre slovaque des affaires étrangères avait récemment témoigné sa méfiance, d'autant que « cette situation est plus que dérangeante. De telles révélations risquent de mettre à mal la crédibilité du Tribunal de La Haye », affirmait-il.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.