L'Algérien Kamel Daoud a exporté Albert Camus aux USA

Julie Torterolo - 03.11.2015

Edition - International - Kamel Daoud - meilleurs romans USA - Meursault, contre-enquête


Le succès de Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud a traversé les océans. Selon le classement de Publishers Weekly, l’écrivain algérien a en effet trouvé sa place parmi les meilleurs romans aux États-Unis. 

 

 

 

Le livre fait partie des 150 meilleurs ouvrages du pays pour 2015, et ce, tous genres confondus. Publishers Weekly, classant également les œuvres par catégorie a placé encore plus spécifiquement Meursault, contre-enquête — traduit par The Meursault investigation — dans le top 10 des « fictions ». 

 

L’écrivain algérien avait reçu, en mai dernier, le Goncourt du Premier roman son œuvre publiée chez Actes Sud. La reconnaissance internationale de Kamel Daoud prend toute son importance : la cérémonie du Goncourt fut également l’occasion de rappeler que, dans son pays, Kamel Daoud est fortement attaqué par les musulmans intégristes.

 

L’imam salafiste Abdelfatah Hamadache était allé jusqu’à prononcer une fatwa contre l’écrivain en décembre 2014. « Nous appelons le système algérien à le condamner à mort publiquement. Si la charia était appliquée en Algérie, le châtiment aurait été de le tuer » expliquait alors ce fanatique. 

 

Écrit en référence à l’œuvre la plus célèbre de Camus, L’Étranger, paru en 1942, le roman de Kamel Daoud offre au lecteur une ouverture vers l’Algérie contemporaine. 

 

Une nouvelle réjouissante, et qui en accompagne une autre pour son éditeur français Actes Sud : ce dernier vient également de remporter le prix Goncourt pour le livre Boussole de Mathias Énard. Et si l’on veut bien croire aux hasards heureux, on pourrait même parler de signe divin. L’année passée, Meursault avait compté parmi les sélectionnés et les très en vue, du prix Goncourt 2014, mais avait été écarté au profit du livre de David Foenkinos. On murmurait qu’un travail de sape avait eu lieu, pour priver l’ouvrage de titre.

 

Certains avaient avancé l’idée l’un des jurés qui avait poussé le livre de Kamel Daoud, se serait dédit... sur la pression de son éditeur ! Comme le titre Meursault, contre-enquête avait été originellement publié en Algérie, et ne comptait pas d’un point de vue calendaire, dans la rentrée littéraire, il n’aurait pas mérité de figurer dans la liste des Goncourt ? La vie est finalement bien faite.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre : litterature...
Total pages : 160
Traducteur :
ISBN : 9782330033729

Meursault, contre-enquête

de Kamel Daoud

Cet homme qui soliloque dans un bar, nuit après nuit, c'est le frère de l'Arabe tué par un certain Meursault dans un célèbre roman du XXe siècle. Soixante-dix ans après les faits, rage et frustration inentamées, le vieillard rend un nom au mort et donne chair à cette figure niée de la littérature : l'Arabe. Un roman profond sur les héritages qui conditionnent le présent et sur le pouvoir exceptionnel de la littérature pour dire le réel.

J'achète ce livre grand format à 19 €