L'Allemagne accro aux livres anglais, la TVA réduite menacée

Clément Solym - 08.12.2009

Edition - Société - allemagne - livres - anglais


Des livres en version originale qui se vendent comme des petits fours tout frais ? C'est-ce que Berlin Verlag, et Bloomsbury, la compagnie affiliée anglaise, ont constaté. Depuis 2005 que la première vend des livres en anglais en Allemagne, en Suisse et en Autriche, l'année 2008 aura clairement démontré une recrudescence de l'intérêt pour ces ouvrages.

Avec + 30 % d'augmentation des ventes en Allemagne des livres écrits en anglais, cela attesterait d'une envie de nos voisins de se plonger dans les textes originaux.

Les deux titres qui ressortiraient du lot sont de Khaled Hosseini A Thousand Splendid Suns et The Kite Runner. Ils se seraient presque aussi bien vendus en version traduite qu'en VO, explique Buchreport.

On parle pour le premier de 35.000 exemplaires et pour le second de 52.000 ex. Plutôt encourageant.

En parallèle, on apprend que, toujours outre-Rhin, une étude publiée par le ministère allemand des finances remet en question la TVA perçue sur les livres. La plupart des produits et services sont dans le pays assujettis à une TVA à 19 %, là où le livre, lui, est passé à 7 %.

Le fond de cette étude était de parvenir à réaliser une économie de 4,8 milliards €, et que vient de dévoiler le ministère pourrait, selon les recommandations de l'étude, déboucher sur une abolition de la TVA à prix réduit pour ce secteur, comme pour celui des magazines qui bénéficient de la même réduction. (Buchreport itou)