L'Allemagne retrouve un livre du XVIe siècle volé par l'armée US

Clément Solym - 25.03.2009

Edition - Société - Allemagne - livre - volé


Les prises dites de guerre ne retrouvent pas toujours leur propriétaire spolié, et pourtant, dans un effort de justice, le tribunal de New York a décidé de rendre à l'Allemagne un ouvrage daté du XVIe siècle et d'une valeur estimée à 600.000 $. Le musée de Stuttgart retrouvera donc le livre dérobé par un capitaine de l'armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale.

Le Land de Bade-Wuerttemberg, propriétaire dudit bouquin avait déposé une plainte concernant Augsburger Geschlechterbuch, lequel avait été proposé à la vente par le biais de la maison Sotheby's. Toujours respectueuse, cette dernière avait averti alors les autorités et la galerie du Land, puisque l'on retrouvait son tampon à l'intérieur.

Dans ses pages, on retrouve des dessins et estampes montrant la famille d'Augsbourg (en Bavière), dans des costumes et des situations diverses. Ce trésor perdu par le Land voilà 60 ans fera alors un retour attendu dans le pays, après sa réapparition aux États-Unis en 2005.

Durant longtemps, on crut en effet que le livre avait été détruit ou perdu, mais la cour a statué sur la responsabilité de John Doty, en poste à Waldenbourg, qui aurait pillé les stocks du musée.

Mort bien avant que le procès n'ait lieu, sa famille avait entre-temps vendu le livre à un antiquaire. Reconnu officiellement propriétaire du livre, le Land pourra, ou du moins l'espère, retrouver son bien au plus tôt.

Photo non contractuelle, hein...