L'alternative au lecteur ebook : le papier, avec .2 ?

Clément Solym - 24.03.2011

Edition - Les maisons - papier - remplacer - ebook


Au cours du Salon du livre de Paris, Emmanuelle Vial, des éditions du Seuil, a présenté le projet .2, un format né voilà 10 ans, en Hollande, et désormais repris par l'éditeur. Format ultra-poche, il connaît un vif intérêt et surtout, une belle réussite commerciale. (notre actualitté)

Ainsi, « il est amusant de lancer un nouveau format papier au moment ou le livre se dématérialise », expliquait-elle, ajoute que l'ebook est « question générationnelle qui dépasse la question du livre et de la littérature ».


Avant la sortie en France avec 9 titres au catalogue, le format a été découvert au Canada par Yann Martel, fameux auteur, avant d'arriver prochainement en Angleterre. Introduits en Hollande et vendus à plus d'un million d'exemplaires, les livres seront vendus outre-Manche pour 9,99 £. Et d'ores et déjà, on présente ce type de livre comme un tueur de Kindle, pas vraiment banal pour un livre... papier. (voir Guardian)

En Angleterre, on l'a nommé le Flipback, et il est clairement présenté comme plus petit et plus léger qu'un lecteur ebook. Pour Seuil, « .2 » représente « une autre forme de l'objet magnifique qu'est le livre papier, mais on ne l'a pas fait contre le livre numérique, ni pour sauver le livre papier ».

Et à ce titre, le facétieux blogueur rusé de SoBookOnline, vient de mettre la main sur une vidéo de promotion, particulièrement proche de celles que l'on peut découvrir chez... Apple.