L'alternative de la presse en France à Google et Apple

Clément Solym - 30.11.2010

Edition - Société - quotidiens - journaux - magazine


Ils sont huit : cinq quotidiens, trois magazines, et tous bien décidés à contrer les volontés supposées hégémoniques de Google et d'Apple.

C'est ainsi qu'hier L''Équipe, Le Figaro, Libération, Le Parisien et Les Échos ont rencontré L'Express,Le Point et Le Nouvel Obs, pour discuter du futur kiosque numérique à sauver le monde et la presse. L'absence du Monde ne doit pas être perçue comme un désistement, mais aura tout de même été remarquée.

Le GIE se nomme e-Press Premium, et démontrer l'intention des uns et des autres de proposer une offre, qui soit une alternative.

Cité par le Figaro, Xavier Spender, DGA de l'Equipe.fr et TV : « Nos trois priorités sont très claires. Avec ce kiosque, chaque éditeur doit pouvoir fixer lui même les prix de ses abonnements ou des articles vendus à l'acte. La deuxième priorité est que chaque éditeur conserve une relation directe avec ses clients. Enfin, le kiosque doit offrir une marge de distribution raisonnable, de l'ordre de 10 à 15 % seulement. L'éditeur conservant les 85 à 90 % restants. »


L'intention étant bien de couper court aux conditions qu'imposent les Apple et Google dans le marché, le tout en partant sur une base de fonctionnement de 100.000 € de capital, à 15,4 % par quotidien et 7,6 % pour les magazines. Orange serait ainsi le premier partenaire officiel et opérateur, puisqu'à travers le portail Read & Go, il sera possible de récupérer les informations dans le cadre d'un abonnement...

Peut-être même un bouquet, qui sait ?