L'archevêque de Canterbury invite Tony Blair à une lecture de Crime et de Châtiment

Clément Solym - 06.02.2010

Edition - Société - archevêque - Canterbury - invite


Rowan Williams, l'archevêque de Canterbury, a réitéré ses critiques à l'encontre de Tony Blair et de son soutien à George W. Bush lors de l'invasion de l'Iraq en 2003. Il a même suggéré à l'ancien premier ministre du Royaume-Uni de lire davantage Dostoïevski ! Explications.

Lors d'une conférence où il intervenait sur l' écrivain russe Fédor Dostoïevski, l'auditoire a demandé à l'archevêque si son regard sur Tony Blair avait changé après s'être penché sur l'oeuvre de l'auteur de Crime et de Châtiment.

La réponse de Williams fut sans appel : « Je pense que Tony Blair est l'un des plus un des personnages les plus Dostoïevskiens d'Angleterre. » Il a même ajouté : « S'il a une conscience, il va souffrir pour son erreur. Ce sera le châtiment ainsi que la prison ».

Tony Blair avait été hué lors de sa comparution à l'enquête sur la guerre en Irak le mois dernier. Est-ce parce qu'il ne semblait pas atteint de la paranoïa et des tourments de Raskolnikov ? Blair avait déclaré ne pas « avoir de regret pour avoir stoppé Saddam Hussein. Je crois qu'il était un monstre, je crois qu'il ne menaçait pas seulement une région mais le monde. […] Je crois sincèrement que le monde est plus sûr maintenant ».

Alors, « mentir à sa façon à soi, c'est presque mieux que de dire la vérité à la façon des autres ? » (Raskolnikov dans Crime et de Châtiment)