« L'argent de l'État » : dans les portefeuilles de nos ministres

Clément Solym - 03.02.2012

Edition - Société - René Dosière - Argent - livre


Révélations sur le logement de François Fillon, sur les nombreux déplacements aériens de Xavier Darcos, entre autres, le député René Dosière a fait sensation. Les deux intéressés ont déjà démenti avant même la sortie du livre L'argent de l'État, qui retrace cinq années d'investigation.

 

Le livre L'argent de l'État, un député mène l'enquête, c'est le résultat de cinq années d'investigation sur les dépenses de nos dirigeants. Le député apparenté socialiste René Dosière, a posé des questions aux ministères, attendu patiemment les réponses, fait avec ce que l'on voulait bien lui donner, recoupé, bref effectué un vrai travail d'enquêteur.

 

Forcément en temps de crise, les Français prêtent plus facilement l'oreille lorsqu'il est question d'argent et de la façon dont nos ministres en font usage. On se souvient de la tonitruante augmentation du salaire du chef de l'État par le chef de l'État en 2007.

 

 

  

Plus de transparence, oui, mais le compte n'est pas encore bon. Si une partie des financements des ministères sont soumis au contrôle de la cour des comptes depuis 2008, le gouvernement pourrait faire encore davantage pour plus de transparence, en apportant beaucoup plus de détails.

 

L'avion, un peu, beaucoup, à la folie

 

Les chiffres donnent le vertige. En comparaison des années Chirac, Nicolas Sarkozy a effectué 49% de déplacements aériens en plus. Ce qui donne 24 heures en moyenne passées dans un avion en une semaine. 450.000 euros sont dépensés pour assurer la sécurité du chef de l'État à chaque déplacement. Deux fois plus que pour Jacques Chirac.

 

Et nos ministres ? Selon René Dosière, un ministre coûte 17 millions d'euros, entre les frais de personnel, le loyer, les fonctionnements courants, le train de vie, et la communication qui constitue 32% des dépenses totales. Le député préconise un nombre de ministre limité à 15, pour économiser un milliard d'euros pour la durée du quinquennat.

 

Environ 120 personnes travaillent aux côtés d'un ministre, en plus des frais de représentation, des frais aériens. Le nombre de voitures par cabinet est de 12, dont 2 pour le ministre. René Dosière estime que François Fillon prend énormément l'avion, 674 heures en moyenne par an en comparaison de ses prédécesseurs, De Villepin et Raffarin (335 et 404 heures)...